Bienvenue, visiteur ! [ S'enregistrer | ConnexionFlux RSS  | 

 

Monumen

La Naïade – Pont-à-Pont – Tournai

Informations :

  • Sculpteur 1: GRARD George
  • Adresse ou lieu-dit: Pont-à-Pont
  • Code postal (en Belgique): 7500
  • Localité: Tournai
  • Région: Région wallonne
  • Province: Hainaut
  • Pays: Belgique
  • Continent: Europe
  • Latitude: 50.6063755
  • Longitude: 3.3927227
  • Matériau: Bronze
  • Type d'oeuvre: Statues décoratives
  • Morphologie: statue
  • Année: 1950
  • Titulaire(s) et droits sur les photos: Photos Micheline Casier (septembre 2020)

Envoyer cette fiche par Email

favoriteLoadingAjouter à ma sélection
La Naïade – Pont-à-Pont – Tournai
La Naïade - Pont-à-Pont - Tournai - Image1La Naïade - Pont-à-Pont - Tournai - Image2La Naïade - Pont-à-Pont - Tournai - Image3La Naïade - Pont-à-Pont - Tournai - Image4La Naïade - Pont-à-Pont - Tournai - Image5La Naïade - Pont-à-Pont - Tournai - Image6La Naïade - Pont-à-Pont - Tournai - Image7
Fiche créée ou mise à jour par : le 18 octobre 2020

Description:

Sculpture en bronze réalisée en 1950 par George Grard, représentant une femme nue, bien campée sur ses jambes, les bras le long du corps et les mains légèrement tournées vers l’avant.

Inscriptions

sur le piédestal GRARD GEORGE 1950

Description de l'objet

Exemplaire unique en bronze, signé et daté de 1950, la Naïade est l’une des œuvres les plus emblématiques du sculpteur tournaisien George Grard (1901–1984).
Elle a été commandée par le Service des Voies hydrauliques afin d’orner le pont-à-pont reconstruit à Tournai après la Seconde Guerre mondiale.
Référence à l’Escaut, la Naïade engendra des polémiques importantes, obligeant les autorités communales à déplacer la sculpture au pied du pont.
Ce n’est qu’en 1983 qu’elle retrouva sa place initiale.

C'est la compagne de George Grard,  Isette Gabriels, qui servit de modèle pour La Naïade.

Historique

La Naïade représente une femme nue ; son installation sur le Pont-à-Pont, le 31 août 1950, suscite immédiatement de vives réactions.

À la suite du "Courrier de l’Escaut" qui lance la polémique, l'évêque de Tournai exige son déplacement, sous peine de modifier le parcours de la Procession de Croix.

Pendant de longues années, les curieux désireux de croiser la Naïade seront contraints de lui rendre visite sous le pont de la rive droite de l'Escaut où elle avait été confinée… à l'abri des regards.
Plus de trente ans plus tard, elle s’imposera à nouveau à la vue de tous en retrouvant son emplacement initial.
Symbole de liberté, elle est la patronne des sociétés de carnaval de Tournai lors du mardi gras.

La statue est classée depuis le 1er mars 2016.

Référence source

Recherche sur le terrain 2020.

Numéro d'identification de la fiche : 1295f8b00fc9ad93

    

25 vues au total, 4 vues aujourd'hui

  

Ces fiches peuvent vous intéresser :


Autres fiches de la même catégorie :

Retour à la catégorie

 

Monumen

Allégorie – La Déclaration de Naissance – Hôtel Communal –...

Dans le vestibule d'entrée de l'hôtel communal, de chaque côté de l'escalier se trouve un groupe en bronze doré dû au sculpteur Georges Vandevoorde. Ils figure...

16 octobre 2020

26 vues au total, 3 vues aujourd'hui

 

Monumen

Allégorie – L’Acte de Mariage – Hôtel Communal – Sc...

Dans le vestibule d'entrée de l'hôtel communal, de chaque côté de l'escalier se trouve un groupe en bronze doré dû au sculpteur Georges Vandevoorde. Ils figure...

15 octobre 2020

31 vues au total, 2 vues aujourd'hui

 

Monumen

Les Renommées (4) – Hôtel de ville – Saint-Gilles

Au sommet du beffroi de l'hôtel de ville, quatre renommées en bronze doré, œuvre de Léon Vogelaar.

11 octobre 2020

38 vues au total, 3 vues aujourd'hui