Bienvenue, visiteur ! [ S'enregistrer | ConnexionFlux RSS  | 

 

Monumen

Monument à Jacob van Artevelde – Gent (Gand)

Informations :

  • Sculpteur 1: DE VIGNE–QUYO Pierre
  • Fondeur: COMPAGNIE DES BRONZES
  • Adresse ou lieu-dit: Vrijdagmarkt
  • Code postal (en Belgique): 9000
  • Localité: Gent (Gand)
  • Région: Région flamande
  • Province: Flandre orientale
  • Pays: Belgique
  • Continent: Europe
  • Latitude: 51.0569062
  • Longitude: 3.7249199
  • Matériau: Bronze
  • Type d'oeuvre: Monuments aux grands hommes, Lampadaires - torchères - candélabres
  • Morphologie: statue
  • Année: 1863
  • Titulaire(s) et droits sur les photos: carte postale coll.La Fonderie, photo wikipedia

Envoyer cette fiche par Email

favoriteLoadingAjouter à ma sélection
Monument à Jacob van Artevelde – Gent (Gand)
Monument à Jacob van Artevelde – Gent (Gand) - Image1
Fiche créée ou mise à jour par : le 18 mai 2020

Description:

Statue de Jacob (ou Jacques) Van Artevelde sur le Vrijdagmarkt  (Marché du Vendredi) à Gand (ou Gent).

Inscriptions

Signature du sculpteur : P. De Vigne-Quyo / 1863

Signature du fondeur : Comp. Anonyme des Bronzes à Bruxelles

Description de l'objet

La statue de bronze a quatre mètres septante de hauteur tandis que le piédestal en pierre blanche de France mesure 6 mètres cinquante : le sommet de la statue se trouve donc à plus de onze mètres du sol.
Le sculpteur a représenté sur le piédestal les écussons de chacune des cinquante-deux corporations de métiers que comptait Gand au début du XIVe siècle.

Aux quatre angles du piédestal figurent les statues en pierre représentant la Flandre et les villes de Gand, de Bruges et d'Ypres.

Le journal "L'illustration" mentionne la présence en 1863 autour de la statue d'une "belle grille gothique, ornée de candélabres du même style", aujourd'hui disparue.

Historique

Jacob van Artevelde, né à Gand vers 1287 et mort à Gand le 17 ou le 24 juillet 1345) est un membre de la haute bourgeoisie gantoise qui a fait fortune dans l'industrie drapière au début du XIVe siècle. Jacques van Artevelde fut un homme exceptionnel qui dirigea la ville et défendit les libertés communales au début du XIVe siècle. Il défendit la neutralité de Gand et de la Flandre durant la guerre de Cent Ans entre le Royaume de France et le Royaume d'Angleterre et fut assassiné à Gand alors qu'il revenait de négociations à Damme.

Sa statue est réalisée en 1863 par le sculpteur gantois Pierre de Vigne-Quyo qui y a travaillé trois ans.
Elle est inaugurée le lundi 14 septembre 1863, lors de fêtes données à Gand du 13 au 18 septembre, en même temps que la réunion de l'Association internationale pour le progrès des Sciences Sociales. À cette occasion, comme l'écrit L’illustration,  journal universel de Paris en 1863, "les maisons de Gand sont tapissées de fleurs, de verdure, d'écussons et d'oriflammes" et "la place du Marché du Vendredi, où s'élève la statue, a reçu une décoration magnifique".
La statue est "vraiment monumentale d'aspect" selon L'Illustration : "Le piédestal est en trois parties : le soubassement, exhaussé de quelques marches ; une base dont les coins portent quatre lions héraldiques adossés au piédestal proprement dit, et enfin le piédestal même avec la statue".

Pour le Journal de Liège du 16 septembre 1863 : "le héros flamand est représenté vêtu de la cotte de maille de son temps, ceint de l'épée, la main gauche appuyant sur son bouclier ; champion de la commune belge, dont il est resté la glorieuse personnification, il fait serment, la face tournée vers le beffroi et la main droite étendue, de défendre et maintenir les chartes communales".

*L' illustration : journal universel, Volume XLII, Paris, 1863, p. 214.

Sur la carte postale ancienne, on peut voir la clôture métallique avec 4 lampadaires.

Pendant la Première Guerre mondiale, les Allemands ont retiré les lampadaires en bronze pour récupérer le métal. En raison du marché hebdomadaire, les 4 piliers restants avec la clôture en fer ont disparu en 1938.

Le contrat entre le sculpteur Pierre De Vigne-Quyo et la Compagnie des Bronzes fut conclu le 16 décembre 1862. (L’Art du métal, dans Les Cahiers de la Fonderie, n°9, décembre 1990)

Référence source

carte postale ancienne

Bibliographie et liens

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jacob_van_Artevelde

https://fr.wikipedia.org/wiki/Statue_de_Jacques_van_Artevelde

https://gentdekuip.com/uitdrukkingen-2/van-artevelde-jacob/

https://www.lesoir.be/art/memoire-d-email-25-jacques-van-artevelde-le-mouton_t-19970821-Z0E3NQ.html

MALOENS Danielle, Les artistes et la Compagnie des Bronzes - Une collaboration négociée, in Les Cahiers de La Fonderie, L’Art du métal, décembre 1990, N° 9, pp14 à 23.

Numéro d'identification de la fiche : 1805ebfe49569d31

Ces fiches peuvent vous intéresser :


Autres fiches de la même catégorie :

Retour à la catégorie

 

Monumen

Monument à Francisco Ferrer – Avenue Franklin Roosevelt – Bruxe...

Statue due à Auguste Puttemans en hommage à Francisco Ferrer, à l'origine érigée le 5 novembre 1911 place du Samedi à Bruxelles.

24 novembre 2020

20 vues au total, 0 vues aujourd'hui

 

Monumen

Monument aux frères Van de Velde – Parc de la Citadelle – Gent (Gand)

Dans le parc de la Citadelle à Gand, un monument a été élevé en l’honneur des deux frères explorateurs Joseph et Lieven Van de Velde qui partirent au Congo dans...

20 novembre 2020

18 vues au total, 0 vues aujourd'hui

 

Monumen

Monument-fontaine des Comtes d’Egmont et de Hornes – Bruxelles

C’est le sculpteur Charles-Auguste Fraikin qui est chargé de la réalisation d’un monument relatant la mort tragique des Comtes d’Egmont et de Hornes. Fontain...

8 novembre 2020

565 vues au total, 0 vues aujourd'hui