Bienvenue, visiteur ! [ S'enregistrer | ConnexionFlux RSS  | 

 

Monumen

Statue de la reine Louise-Marie – Philippeville (copie déplacée)

Informations :

  • Sculpteur 1: JAQUET Jean-Joseph
  • Adresse ou lieu-dit: angle rue de Namur et Boulevard de l’Enseignement
  • Code postal (en Belgique): 5600
  • Localité: Philippeville
  • Région: Région wallonne
  • Province: Namur
  • Pays: Belgique
  • Continent: Europe
  • Latitude: 50.1974737
  • Longitude: 4.5462604
  • Matériau: Bronze
  • Type d'oeuvre: Monuments aux grands hommes
  • Morphologie: statue
  • Année: 1878 / 1999
  • Titulaire(s) et droits sur les photos: Photos Micheline Casier (octobre 2018)

Envoyer cette fiche par Email

favoriteLoadingAjouter à ma sélection
Statue de la reine Louise-Marie – Philippeville (copie déplacée)
Statue de la reine Louise-Marie – Philippeville (copie déplacée) - Image1Statue de la reine Louise-Marie – Philippeville (copie déplacée) - Image2Statue de la reine Louise-Marie – Philippeville (copie déplacée) - Image3Statue de la reine Louise-Marie – Philippeville (copie déplacée) - Image4Statue de la reine Louise-Marie – Philippeville (copie déplacée) - Image5Statue de la reine Louise-Marie – Philippeville (copie déplacée) - Image6Statue de la reine Louise-Marie – Philippeville (copie déplacée) - Image7Statue de la reine Louise-Marie – Philippeville (copie déplacée) - Image8Statue de la reine Louise-Marie – Philippeville (copie déplacée) - Image9Statue de la reine Louise-Marie – Philippeville (copie déplacée) - Image10Statue de la reine Louise-Marie – Philippeville (copie déplacée) - Image11Statue de la reine Louise-Marie – Philippeville (copie déplacée) - Image12Statue de la reine Louise-Marie – Philippeville (copie déplacée) - Image13Statue de la reine Louise-Marie – Philippeville (copie déplacée) - Image14
Fiche créée ou mise à jour par : le 7 janvier 2019

Description:

Copie de la statue originale de la reine Louise-Marie représentée couronnée, assise sur un trône avec accoudoirs à tête et pattes de lion, œuvre du sculpteur Jean-Joseph Jaquet et réalisée en 1999 par Arnold De Cock et la Fonderie de l’Escaut à Escanaffles.

Inscriptions

JOSEPH JAQUET signature sculpteur

Description de l'objet

Au décès de la reine, Philippeville manifeste clairement son intention d’acquérir une statue de la reine Louise-Marie  sur son territoire (décision du conseil communal du 27 octobre 1874). Le sculpteur Jean-Joseph Jaquet (Anvers 1822 – Schaerbeek 1898) en est l’exécutant ; il présente une sculpture réalisée selon la technique récente de galvanoplastie.

Historique

À défaut d’obtenir du roi de France son fils comme souverain du nouvel État Belgique (printemps 1831), les révolutionnaires de 1830 qui avaient convaincu Léopold de Saxe Cobourg d’accepter la couronne de Belgique tout en prêtant serment sur la Constitution eurent finalement comme première reine… la fille du roi de France. Née à Palerme en 1812, la fille du duc d’Orléans devient en effet, en 1832, la seconde épouse du roi des Belges (1790-1865) ; il s’agit d’un mariage arrangé à forte valeur diplomatique entre une jeune fille de 20 ans et un prince qui a le double de son âge. Quatre enfants naîtront de leur union, dont le futur Léopold II. En 1850, après la mort de son père détrôné deux ans plus tôt par les événements parisiens, la santé de Louise-Marie est chancelante. Cherchant calme et repos à Ostende, elle y décède le 11 octobre 1850.

Outre le fait d’être la première statue d’une reine des Belges à être installée en Wallonie, l’œuvre de Jaquet présente l’autre particularité d’avoir été l’une des premières à être exécutées selon la technique de galvanoplastie, technique innovante développée par la société d’Électro-Métallurgie de Haeren.

La reine est en effet représentée assise sur son trône. Ses vêtements d’apparat sont l’occasion pour le sculpteur de jouer avec les plis et les effets des tissus ; il poursuit son exercice en réalisant deux bouquets de fleurs et ne manque pas de souligner le statut de son personnage en lui plaçant une couronne sur la tête.

La première inauguration du monument a lieu en 1878. La statue est alors posée sur un socle de 3,5 m de haut. Sur la face avant, les armoiries se partagent l’espace avec la dédicace :
Louise-Marie
Première reine des Belges

Une grille en fer forgé noire entoure la base du piédestal. De part et d’autre du monument, deux fontaines imposantes en pierre ont été installées ; elles puisent leur eau dans un puits que le monument dissimule.

La statue supporte mal le poids des ans. En 1997, elle est descendue de son socle et une analyse technique a tôt fait de confirmer sa vétusté. Le socle à son tour est démonté. Lors d’importants travaux de réaménagement de la place d’Armes, à la fin du XXe siècle, l’ancien puits est aménagé et sa mise en évidence s’accompagne du déplacement de la statue Louise-Marie, du moins de la copie de sauvegarde qui en est faite, de la Grand Place vers la rue de Namur, au carrefour avec le boulevard de l’Enseignement, sur le site qu’occupait jadis l’École moyenne.

L’inauguration de la « nouvelle » statue se déroule le 2 septembre 1999. Lors de ce transfert, l’occasion est saisie de ramener la statue plus près du sol ; elle est désormais portée par un socle en béton d’une cinquantaine de centimètres de haut.

Référence source

recherche sur le terrain 2018

Numéro d'identification de la fiche : 9295c33788a1ce1e

    

75 vues au total, 2 vues aujourd'hui

  

Ces fiches peuvent vous intéresser :


Autres fiches de la même catégorie :

Retour à la catégorie

 

Monumen

Mémorial Charles Buls et Émile De Mot

Monument érigé par la Ville de Bruxelles en hommage à deux de ses anciens bourgmestres : Charles Buls (1837 - 1914) et Émile De Mot (1835 - 1909)

11 mars 2019

26 vues au total, 1 vues aujourd'hui

 

Monumen

Monument au Docteur Z. Gobert – Watermael – Boitsfort

Monument érigé en hommage au docteur Zéphir Gobert (1865 - 1930)

3 mars 2019

26 vues au total, 1 vues aujourd'hui

Statue de Charles-Joseph Prince de Ligne
 

Monumen

Statue de Charles-Joseph Prince de Ligne – Bruxelles

Statue en pied de Charles-Joseph Lamoral, Prince de Ligne (Bruxelles 1735 - Vienne 1814)

1 mars 2019

21 vues au total, 1 vues aujourd'hui