Bienvenue, visiteur ! [ S'enregistrer | ConnexionFlux RSS  | 

 

Sculpteur

CLUYSENAAR John

Informations :

  • Prénom: John
  • Nationalité: belge
  • Activité: Sculpteur
  • Date et lieu de naissance et de décès: Né à Uccle le 26 septembre 1899 et mort à Noville-sur-Mehaigne le 31 juillet 1986.

Envoyer cette fiche par Email

favoriteLoadingAjouter à ma sélection
CLUYSENAAR John
Fiche créée ou mise à jour par : le 1 mars 2019

Description:

John Edmond Cluysenaar est un sculpteur, peintre, dessinateur et aquarelliste belge.

John est le fils d’André, portraitiste, le petit-fils d’Alfred, peintre d’histoire et portraitiste et l’arrière petit-fils de Jean-Pierre, l’architecte qui a créé au XIX° siècle, les Galeries Saint-Hubert à Bruxelles, un des premiers passages commerçants couverts d’Europe, le Conservatoire de Bruxelles, la place du Congrès.

John Cluysenaar baigne donc dans une atmosphère familiale artistique : auprès de son père à Bruxelles, il dessine et peint depuis sa plus tendre enfance.

La guerre de 1914-1918 l’emmène à Londres. Et peu après la fin de la guerre, il y réalise une sculpture de commande, sans la moindre formation. De retour à Bruxelles, il devient rapidement un sculpteur recherché et il obtient le Prix de Rome et le Prix Godecharle en 1924 pour le groupe “Le Baiser” qui se trouve au Musée d’Ixelles.

1939, année de la mort de son père, marque un tournant dans la vie de John Cluysenaar. Il abandonne la sculpture pour se consacrer exclusivement à ce qu’il a toujours voulu faire : peindre !

Surpris par la deuxième guerre mondiale en Angleterre, il y restera jusqu’en 1955. C’est là qu’il réalise ses premières œuvres picturales : des aquarelles expressionnistes aux contrastes de couleurs crues. Puis, très vite, John Cluysenaar adopte la peinture à l’huile, dont il travaille la matière en couleurs pures, en lignes et en formes ; et déjà des visages se mettent à vivre au bout de ses brosses …

A l’approche des années 1950, et de la “deuxième génération de l’abstraction”, John Cluysenaar continue sa recherche pour exprimer ce qu’il ressent confusément en lui et il explore l’automatisme comme moyen de réaliser des tableaux totalement abstraits et de former un lien entre le conscient et l’inconscient ; les œuvres d’abstraction lyrique que John Cluysenaar crée alors ont une texture très dense, une dynamique de flux et de reflux, une exubérance de l’écriture et des courbes en mouvement, moulées directement dans la pâte. On y sent aussi que le signe s’invite : les traits nerveux et vibrants se séparent se rejoignent, traces de chaque frémissement de la main, de chaque message de l’inconscient.

Progressivement, le peintre abandonne cependant ce travail abstrait et se consacre à la thématique de sa vie : les visages.

Un intérêt qui lui vient peut-être de l’héritage familial, la profession de portraitiste de son père et de son grand-père…

Un intérêt qui lui vient peut-être de son expérience de sculpteur, quand il cherchait à exprimer dans ses bustes non seulement le physique de son modèle, mais aussi, voire surtout, son caractère, alors qu’il lui fallait composer avec ses clients, qu’il fallait rassurer, voire flatter, dans des œuvres de commande qu’étaient la plupart de ces bustes. Sans doute est-ce d’ailleurs parce qu’il veut rompre avec ce qu’il ressent comme des entraves à sa recherche d’artiste qu’il abandonne la sculpture à la mort de son père, se soustrayant par là au monde artificiel et aux compromis des œuvres de commande, et retrouvant ainsi une liberté de création.

C’est peut-être de cette liberté que naîtra le thème de la recherche plastique de sa vie : il traquera jusqu’à son dernier jour le mystère de l’homme en interrogeant son visage. Mais il n’effectue plus de portraits, il peint des “visages imaginaires”.

Les « visages imaginaires » que John Cluysenaar crée sont des œuvres construites sur deux grands piliers : la verticalité associée à l’expression d’une certaine dualité et la ligne créant le réseau structurel des formes.

En 1999, la Fondation John Cluysenaar, située à Noville-sur-Mehaigne, a célébré le centenaire de John Cluysenaar. Elle a été installée dans la propriété où, en 1968, John Cluysenaar décida, après de nombreux déplacements, de se fixer définitivement afin de poursuivre son œuvre.

Complément

Œuvre dans l’espace public:

- Statue Prince de Ligne, Parc d’Egmont, Bruxelles

Sources et liens externes

https://fr.wikipedia.org/wiki/John_Cluysenaar

http://www.cluysenaar.be/Jcluys.html

https://www.fine-arts-museum.be/fr/la-collection/artist/cluysenaar-john-1

http://balat.kikirpa.be/results.php?linkthrough=ij&linkval=Cluysenaar%2C+John

https://grafzerkje.be/nieuwsbrief/90/artikel/1093

BENEZIT E. Dictionnaire critique et documentaire des peintres, sculpteurs, dessinateurs et graveurs. Nouvelle édition. Librairie Gründ, 1976. 10 volumes, Tome 3 p79-80.

PIRON Paul. Dictionnaire des artistes plasticiens de Belgique des XIXe et XXe siècles. Editions Art in Belgium, Ohain-Lasne, 2003, 2 volumes, Tome1 p229.

ENGELEN Cor et MARX Mieke. Beeldhouwkunts in België vanaf 1830, Algemeen Rijksarchief, Studia 90, 2002, 3 volumes, Tome1, pp254-257.

Numéro d'identification de la fiche : 2185c78ee541c842

502 vues au total, 3 vues aujourd'hui

  

Ces fiches peuvent vous intéresser :


Autres fiches de la même catégorie :

Retour à la catégorie

 

Sculpteur

DE DECKER Jos

Jos De Decker est né à Termonde en 1912. Dans un premier temps, il suit des cours de violon à l'école de musique municipale de Termonde. À partir de 1928, il...

30 septembre 2020

49 vues au total, 0 vues aujourd'hui

 

Sculpteur

SANSEN René

René Sansen est le fils de l'ébéniste Maurice Sansen dont le père Edmond était venu de Poperinge à Ath en 1882 pour y travailler dans l'industrie du bois. Au mo...

12 septembre 2020

69 vues au total, 0 vues aujourd'hui

 

Sculpteur

FASSIN Adolphe

Formé à l'Académie des Beaux-Arts de Liège auprès de Gérard Buckens, à l'Académie des Beaux-Arts d'Anvers et à l'École des Beaux-Arts de Paris, il fréquente à P...

21 août 2020

106 vues au total, 1 vues aujourd'hui

Vous devez être connecté pour contacter le rédacteur de la fiche. Inscrivez-vous en cliquant sur S'enregistrer