Bienvenue, visiteur ! [ S'enregistrer | ConnexionFlux RSS  | 

 

Sculpteur

COURTENS Alfred

Informations :

  • Prénom: Alfred
  • Nationalité: belge
  • Activité: Sculpteur
  • Date et lieu de naissance et de décès: Né à Bruxelles le 27 juin 1889 et décédé à Saint-Josse-ten-Noode le 19 décembre 1967.

Envoyer cette fiche par Email

favoriteLoadingAjouter à ma sélection
COURTENS Alfred
Fiche créée ou mise à jour par : le 8 février 2018

Description:

Alfred Courtens est le fils du peintre Franz Courtens (1854-1943) et frère du peintre Hermann Courtens (1884-1956) ainsi que de l’architecte Antoine Courtens (1899-1969). Il se forme à l’Académie de Bruxelles, auprès du sculpteur Charles Van Der Stappen (1843-1910) et ensuite à l’Institut supérieur des beaux-arts d’Anvers, auprès du sculpteur Thomas Vinçotte (1850-1925). Il effectue un voyage d’étude en Italie.

Il reçoit le Prix Godecharle en 1913 pour son œuvre « Le Caprice ».

Il réalise des œuvres monumentales classiques, des bustes de personnalités, dont plusieurs membres de la famille royale belge, des médailles commémoratives, des œuvres libres célébrant la jeunesse, l’amour maternel,…

En 1928, il est nommé professeur de sculpture à l’Académie royale de Dendermonde.

Il est titulaire de plusieurs distinctions :
– Médaillé de l’exposition internationale de Barcelone (1911)
– Sociétaire de la Société nationale des Beaux-Arts de France (1924)
– Membre effectif de la Société nationale des Beaux-Arts de Belgique (1932)
– Commandeur de l’Ordre de la Couronne (1951)
– Grand Officier de l’Ordre de Léopold (1957)

Expositions
– « Les Courtens », Musée et Centre Culturel de Mouscron (Octobre 1999 – janvier 2000)
– « Alfred Courtens, sculpteur », Musée communal des beaux-arts d’Ixelles (juin 2012 – septembre 2012)

Complément

Principales œuvres

- Theodor Schwann, Institut de zoologie de Liège

- Le Caprice, rue du Gruyer à Watermael-Boitsfort (bronze, 1914)

- Monument aux héros de la Grande Guerre, Aerendonck (1919)

- Petit groupe en bronze La Charité réalisé pour remercier les membres de l'Arrondissements komiteit voor hulp en voeding Turnhout (1919)

- Monuments aux disparus, à La Louvière (1923),

- Monument aux morts, à Sombreffe (1926) et Houdaing-Aimeries

- Monument à la Reine Elisabeth, au parc des Charbonnages de Winterslag à Eisden (marbre, 1928)

- Monument au Général Jacques, à Dixmude (bronze, 1930)

- Monument à la Reine Astrid, au parc Reine Astrid à Courtrai (marbre, 1938)

- La Borne de la Libération à Hertain (1949)

- Monument à Franz Courtens, à Dendermonde (bronze, 1950);

- Monument au roi Léopold II , digue d'Ostende (bronze, architecture d’Antoine Courtens, 1931)

- Statue équestre du Roi Albert Ier, au Mont des Arts, à Bruxelles (bronze, 1951)

- Plaque commémorative avec les cinq premiers rois de Belgique, sous les arcades du Cinquantenaire à Bruxelles (bronze, 1956) ; une plaque semblable faisait partie de la collection du roi Léopold III.

- Monument aux armées Belge et Française, à Virton

- Monument à Jacques de Dixmude, bronze, Courtrai 1930

- Monument aux victimes de la guerre 40-45, représentant le Roi Léopold III et ses 6 corps d’armée, à Courtrai (1957)

- Les 12 apôtres, portail de l’église du Gésu à Saint-Josse-ten-Noode (pierre, architecture d’Antoine Courtens, 1939);

- Sainte Thérèse, à l’église du Béguinage de Bruxelles

- La Sainte Vierge et Saint-Pierre, au Collège Saint-Pierre à Uccle

- L'escrimeur et l'arquebusier, façade gauche de l’église du Sablon, à Bruxelles (pierre, 1914)

- Le Printemps et La Jeunesse, figures allégoriques (marbres)

- Léda, au musée de Liège (marbre)

- L’Insurgée, à Anvers (1920)

- Bustes du Roi Albert Ier (Musée de la Dynastie à Bruxelles, marbre), de la Reine Elisabeth (Conservatoire royal de Bruxelles), du Roi Baudouin, de la Reine Fabiola, ...

- Médailles du roi Albert Ier (Fonds national de la recherche scientifique), de la Reine Elisabeth (Concours Reine Elisabeth), du Roi Baudouin et de la Reine Fabiola (Croix Rouge de Belgique), du Prince Albert et de la Princesse Paola, de Pierre Bruylants (1948), du Comte Jacques Pirenne,..

Sources et liens externes

https://fr.wikipedia.org/wiki/Alfred_Courtens

https://inventaris.onroerenderfgoed.be/dibe/persoon/7120

http://connaitrelawallonie.wallonie.be/fr/etiquettes/courtens-alferd#.WnWLM3wiHIU

http://balat.kikirpa.be/results.php?linkthrough=VV&linkval=Courtens%2C+Alfred

http://www.levif.be/actualite/international/alfred-courtens-sculpteur-de-l-existence/article-normal-167043.html

BENEZIT E. Dictionnaire critique et documentaire des peintres, sculpteurs, dessinateurs et graveurs. Nouvelle édition. Librairie Gründ, 1976. 10 volumes, Tome 3 p226


ENGELEN Cor et MARX Mieke.  Compagnie des Bronzes – Archiev in Beeld Algemeen rijksarchiev –Educatieve dienst catalogus 172 , 2002 , 404p.  pp178-183

DE SCHAETZEN Axelles "Alfred Courtens, sculpteur",  Editions Racine, 2012

Numéro d'identification de la fiche : 6025a75e9af7fc75

37 vues au total, 2 vues aujourd'hui

  

Ces fiches peuvent vous intéresser :


Autres fiches de la même catégorie :

Retour à la catégorie

 

Sculpteur

VANDE CAPELLE Camille

On ne connait pas grand-chose de ce sculpteur. Camille Ernest Marie-Joseph Vande Capelle serait né à Saint-Josse-ten-Noode en 1881. Il aurait pris part en 1906...

1 décembre 2018

9 vues au total, 0 vues aujourd'hui

 

Sculpteur

JAQUET Jacques

Jacques (Petrus Jacobus) né en 1828 à Anvers est un sculpteur moins célèbre que son frère aîné Jean-Joseph Jaquet (1822-1898), également sculpteur. Ils ont suiv...

28 novembre 2018

18 vues au total, 0 vues aujourd'hui

 

Sculpteur

SAMAIN Louis

Louis Samain a étudié à l'Académie royale des Beaux-Arts de Bruxelles sous Louis Simonis. Après avoir remporté le prix de Rome belge, il a vécu un temps en Ital...

28 novembre 2018

19 vues au total, 1 vues aujourd'hui

Vous devez être connecté pour contacter le rédacteur de la fiche. Inscrivez-vous en cliquant sur S'enregistrer

Information à propos du contributeur

Autres contributions de Guy Vanden Bemden

Plus récentes contributions de Guy Vanden Bemden »