Bienvenue, visiteur ! [ S'enregistrer | ConnexionFlux RSS  | 

 

Fondeur

DAVIN

Informations :

  • Nationalité: belge
  • Activité: Fondeur

Envoyer cette fiche par Email

favoriteLoadingAjouter à ma sélection
DAVIN
Fiche créée ou mise à jour par : le 30 janvier 2020

Description:

Fonderie de fer
Avenue du Roi Albert, Andenne.

Fabrication de pièces mécaniques, d’articles de poêlerie et de bâtiment, de poteries en fonte et de fers à repasser. Le catalogue de la firme est vraiment très complet.

Le 24 avril 1860 : Demande de MM. Joseph Damoisiaux et Jean Joseph Davin pour louer un bâtiment communal attenant à l’écurie de la gendarmerie pour établir une fonderie de fer.

Le 25 septembre 1895 : Approbation du 25 septembre 1895 de l’Administration des Ponts et Chaussées concernant la demande de Monsieur Jean Joseph Davin, fondeur domicilié à Andenne, pour la construction d’une fonderie et d’un mur de clôture le long de la route de Namur à Liège, entre les bornes kilométriques n°20 & 21, sur la parcelle cadastrée section H n°24.

En 1899, La fonderie met en route une procédure pour étendre ses bâtiments.

Vers 1910, Louis Latinne devient administrateur-délégué. Mais en 1914, il est arrêté par les Allemands et fusillé.

Après la guerre, sa veuve, Jeanne Duvivier, reprend la direction de l’usine avec une poigne de fer et en fait une Société anonyme.

Son fils Henri est nommé administrateur vers 1932 et le restera jusqu’en 1947.

En 1936, la fonderie met en route la procédure pour remplacer sa machine à vapeur par six moteurs électriques.

La fille de Louis a épousé Félicien Deboucq qui fait marcher la fonderie de 1938 à 1955.

Après 1945, les commandes affluent : les nombreux et différents modèles et la main-d’œuvre qualifiée en sont la principale raison.

A cette époque, on compte plus de 75 ouvriers et peu avant 1950, Félicien Deboucq fait installer un monorail pour faciliter le chargement du cubilot et la coulée des grosses pièces.

Après le décès de Félicien Deboucq, la concurrence, le manque de compétence et de capital fait dégénérer l’entreprise. La fonderie cessera ses activités vers 1958.

Sources et liens externes

https://www.bibliotheca-andana.be/?page_id=62911

HOURANT Roger et Consorts, La Fonte en Wallonie – Les Croix de nos aïeux,  Héritage de la Wallonie – Séminaire des Arts et Traditions populaires de Wallonie – DGATLP –Division des Monuments, Sites et Fouilles, Ministère de la Région wallonne, Editions du Perron, Liège, 222p. – p51

Numéro d'identification de la fiche : 8355e29d45501c29

93 vues au total, 2 vues aujourd'hui

  

Ces fiches peuvent vous intéresser :


Autres fiches de la même catégorie :

Retour à la catégorie

 

Fondeur

LESETRE Ed. & Cie

LESETRE Ed. & Cie Fondeur à Bruxelles. L'entreprise est active dans les années 1930.

24 décembre 2019

125 vues au total, 0 vues aujourd'hui

 

Fondeur

Fonderie De Coene

Charles De Coene, ancien dirigeant de la Compagnie des Bronzes, s’installe à son compte fin des années 1940 et ouvre une fonderie de bronze d’art à Ruisbroek (B...

12 décembre 2019

129 vues au total, 0 vues aujourd'hui

 

Fondeur

VIROUX-MICHOTTE

VIROUX-MICHOTTE Fonderie de fer. Fondée en 1866 et fermée en 1907. Située à Ciney. Les bâtiments étaient situés le long de la rue de la Concorde et de ...

27 octobre 2019

193 vues au total, 0 vues aujourd'hui

Vous devez être connecté pour contacter le rédacteur de la fiche. Inscrivez-vous en cliquant sur S'enregistrer