Bienvenue, visiteur ! [ S'enregistrer | ConnexionFlux RSS  | 

 

Sculpteur

FALISE Edmond

Informations :

  • Prénom: Edmond
  • Nationalité: belge
  • Activité: Sculpteur
  • Date et lieu de naissance et de décès: Né le 16 février 1873 à Huy et décédé le 24 mai 1948 à Liège.

Envoyer cette fiche par Email

favoriteLoadingAjouter à ma sélection
FALISE Edmond
Fiche créée ou mise à jour par : le 24 septembre 2018

Description:

1. Biographie

Né le 16 février 1873 à Huy, Edmond Falise épouse le 3 mai 1903 Maria Delcourt, originaire du village de Lamontzée qui lui donne 3 fils : Maximilien (1904), Ivon (1908) et Georges (1910).

Dès 1895, il est établi « sculpteur ornemaniste » à Huy et il exécute de nombreux travaux professionnels.

Vers 1913, après sa nomination en tant que professeur à l’Académie Royale des Beaux-Arts de Liège, il devient propriétaire de la maison située au n°40 rue des Eglantiers à Liège. Il y travaille dans l’atelier situé au fond du jardin et l’occupe jusqu’à son décès le 24 mai 1948.

L’atelier situé au fond du jardin a été démoli par les propriétaires actuels dans les années 80. Edmond Falise y est resté de longues heures et c’est là que ses fils, Maximilien et Georges posent comme modèles pendant des séances de 40 minutes pour quelques monuments commémoratifs ainsi que sa petite-fille Anne-Marie Falise pour la réalisation de son buste à l’âge de 11 ans.

2. Formation

Edmond Falise a suivi une formation de quatre ans de cours de modelage d’ornement à l’Académie des Beaux-Arts de Liège; ces années ont été suivies de trois ans de cours de modelage et de sculpture ornementale à l’école normale des arts du dessin de Saint-Josse-ten-Noode.

A Liège et à Bruxelles, il est «sorti avec le premier prix à l’unanimité et la médaille grand modèle du gouvernement». Il poursuit sa formation dans les ateliers de Georges Houtstont à Bruxelles qui réalise les travaux d’’ornementation sculptée de la nouvelle Banque nationale de Bruxelles sous la direction de l’architecte Henri Beyaert.

Georges Houstont est professeur de sculpture et de modelage à Saint-Josse-ten-Noode et on peut supposer qu’il invite Edmond Falise à parfaire sa formation dans son atelier, lieu de rencontre des grands créateurs de l’époque tant au niveau des architectes que des sculpteurs réputés comme Auguste Rodin.

En 1903, il reçoit un diplôme de dessin dans les écoles générales à Louvain devant un jury spécial et en 1904 pour les athénées royaux.

3. Vie professionnelle avant 1909

Il nous reste de son travail des archives familiales, quelques photos, mais aussi des croquis pour la réalisation de décorations intérieures, des peintures, des eaux-fortes, des bustes, des caricatures et
quelques monuments commémoratifs.

Les travaux réalisés en tant que sculpteur ornemaniste sont «exécutés à l’atelier et commandés par différents architectes à Huy et à Bastogne».

4. Vie professionnelle après 1909

Edmond Falise est nommé en 1909 professeur de sculpture ornementale, modelage d’ornement et composition d’ornement et d’application à l’Académie des Beaux-Arts de Liège en remplacement du professeur Jean Herman.
Le 22 novembre 1910, le Collège des Bourgmestre et Échevins de la ville de Liège lui annonce qu’il est nommé à titre définitif suite à sa séance du 21 novembre 1911.

Afin de répondre au mieux à ses obligations professionnelles qui exigeaient de pouvoir assurer des formations en soirée, il se déplace vers Liège. Néanmoins, tout au long de sa carrière professionnelle, il garde ses racines en région hutoise, en réalisant le monument de la Victoire à Huy, plusieurs monuments sur la commune d’Amay et le monument commémoratif à Ampsin.

En 1919, il est nommé directeur de l’Académie Royale des Beaux-Arts de Liège et succède à ce poste à François Maréchal.

C’est à cette époque qu’il exécute un grand nombre des monuments commémoratifs, soit des compositions emblématiques exprimant des faits de guerre comme le monument à Ampsin sur la commune d’Amay, monument inauguré le 20 septembre 1920, soit des compositions allégoriques qui mettent en exergue des sentiments de douleur, de gravité et d’une réelle humanité comme le monument au cimetière de Sainte Walburge ou celui de Huy.

Il met ses compétences de dessinateur et de peintre au service de la sculpture et du langage plastique pour exprimer l’intensité des sentiments et le vécu des héros nationaux mais aussi et surtout, c’est en tant que directeur de l’Académie Royale des Beaux-Arts de Liège qu’il est appelé à réaliser des monuments commémoratifs et cela afin d’éviter les critiques.

A partir de 1928, il a deux périodes d’incapacité de travail suite à des problèmes d’arthrite de genou et est remplacé par Oscar Berchmans. Le 27 décembre 1937, il atteint la limite d’âge.

Edmond Falise était membre du cercle royal des Beaux-Arts de Liège.

Complément

Quelques oeuvres publiques

- Monuments aux morts d’Ampsin (Amay), Antheit, Ciney, Visé, Hollogne-aux-Pierres, Liège-Sainte Walburge (cimetière), Tubize, Huy, Champion (cimetière militaire)

- Monument au 14ème de Ligne, au Péry, Liège

- Monument aux réfugiés Français, Amay

- Plaque en l’honneur du lieutenant José Graff

- Plaque commémorative d’Albert 1er, Amay

- Buste de Godin, Huy

Sources et liens externes

https://orbi.uliege.be/bitstream/2268/222830/1/Edmond%20Falise.compressed.pdf

PIRON Paul. Dictionnaire des artistes plasticiens de Belgique des XIXe et XXe siècles. Editions Art in Belgium, Ohain-Lasne, 2003, 2 volumes, Tome1 p561.

ENGELEN Cor et MARX Mieke. Beeldhouwkunts in België vanaf 1830, Algemeen Rijksarchief, Studia 90, 2002, 3 volumes, Tome2, p702.

Numéro d'identification de la fiche : 9515b3648e148b9a

575 vues au total, 1 vues aujourd'hui

  

Ces fiches peuvent vous intéresser :


Autres fiches de la même catégorie :

Retour à la catégorie

 

Sculpteur

DE DECKER Jos

Jos De Decker est né à Termonde en 1912. Dans un premier temps, il suit des cours de violon à l'école de musique municipale de Termonde. À partir de 1928, il...

30 septembre 2020

49 vues au total, 0 vues aujourd'hui

 

Sculpteur

SANSEN René

René Sansen est le fils de l'ébéniste Maurice Sansen dont le père Edmond était venu de Poperinge à Ath en 1882 pour y travailler dans l'industrie du bois. Au mo...

12 septembre 2020

69 vues au total, 0 vues aujourd'hui

 

Sculpteur

FASSIN Adolphe

Formé à l'Académie des Beaux-Arts de Liège auprès de Gérard Buckens, à l'Académie des Beaux-Arts d'Anvers et à l'École des Beaux-Arts de Paris, il fréquente à P...

21 août 2020

106 vues au total, 1 vues aujourd'hui

Vous devez être connecté pour contacter le rédacteur de la fiche. Inscrivez-vous en cliquant sur S'enregistrer