Bienvenue, visiteur ! [ S'enregistrer | ConnexionFlux RSS  | 

 

Sculpteur

HUYS Modest

Informations :

  • Prénom: Modest
  • Nationalité: belge
  • Activité: Sculpteur
  • Date et lieu de naissance et de décès: Né à Olsene le 25 octobre 1874 et décédé à Zulte le 30 janvier 1932.

Envoyer cette fiche par Email

HUYS Modest
Fiche créée ou mise à jour par : le 13 mai 2024

Description:

Modest Huys était un peintre impressionniste-luministe flamand. Il sculpta accessoirement.
Dès son plus jeune âge, Modest Huys a travaillé dans l’entreprise de peinture et de décoration de son père et a donc suivi des cours à l’école industrielle de Gand.
Vers 1891-92, il entre en contact avec Émile Claus et cela aiguise son désir de devenir lui-même peintre professionnel. En octobre 1900, il entre à l’Académie des Beaux-Arts d’Anvers, sur les conseils de Claus, qui y a également étudié. Huys avait comme professeurs Eugène Joors et Frans Van Leemputten.

À peu près à la même époque, il se lie d’amitié avec les auteurs Stijn Streuvels ; plus tard également avec Hugo Verriest. Cependant, Huys n’a pas terminé ses études universitaires. Bien que Modest Huys n’ait pas été un élève de Claus, il est toujours considéré comme faisant partie de son environnement et est donc associé à l’art de Laethem-Saint-Martin.

En 1902, il fait ses débuts comme exposant à la Guilde de Saint-Luc de Courtrai. Désormais, il est également présent aux expositions du Cercle d’Art et de Lettres de Gand ainsi qu’aux Salons triennaux. Pendant cette période, il séjourne régulièrement dans le Meetjesland et y peint de nombreux paysages. À partir de 1905, il expose également dans les expositions du cercle d’art Vie et Lumière, en compagnie de Georges Buysse, Émile Claus, Anna De Weert, James Ensor, Jenny Montigny et d’autres. À cette époque, il se lie d’amitié avec Léon De Smet, Gustaaf De Smet et Emmanuel Viérin. Il devient également membre de ‘t Zal wel Gaan’ à Anvers et du cercle ‘L’Elan’, avec lequel il participe à leur exposition de 1911.

Après une maladie et une longue convalescence, il poursuit l’activité de peinture de son père à la maison. Après son mariage avec Hélène Sonck, il s’installe à Waregem en 1909, où il s’installe au « Rozenhuis ». C’est à cette époque qu’il fait la connaissance de Jules Boulez, René De Clercq et Albert Saverys.
Au début de la Première Guerre mondiale, Huys s’enfuit aux Pays-Bas, mais il revint en 1915 et séjourna successivement à Sint-Baafs-Vijve et à Olsene, où son atelier fut détruit en 1918. Lorsqu’il s’est retrouvé sans abri, il a été autorisé à emménager dans la maison forestière située au « Toeppark » (Top Park) de la famille Hoebeke, propriétaire de Top Bronnen, à Brakel.

Après l’armistice, il peint une série de scènes de décombres dans la région dévastée du front. En juillet 1919, il s’installe à Wakken.
Dans l’entre-deux-guerres, il connaît également du succès à l’étranger, notamment grâce à ses soumissions au Salon des Artistes Français de Paris et aux expositions annuelles du Carnegie Institute de Pittsburgh. Dans son propre pays, il organise plusieurs expositions individuelles à Courtrai, Gand, Bruges, Blankenberge, Anvers et La Panne.
Durant cette période, il est clair que son style s’est déjà éloigné de l’influence d’Émile Claus. Il accentue de plus en plus les marges tandis que l’arrière-plan devient flou. Les couleurs, qu’il représentait auparavant si doucement, deviennent désormais plus sombres, comme dans les œuvres expressionnistes de Constant Permeke, puis rayonnent sur la toile au milieu de contrastes durs.

Fin 1926, il emménage dans sa dernière maison et son atelier, les  » Zonnehuys » sur la Lys à Zulte.

Complément

Unique œuvre sculptée connue dans l’espace public :
- Monument aux morts de Nederbrakel

Numéro d'identification de la fiche : 338661be1aa3e941

46 vues au total, 4 vues aujourd'hui

  

Ces fiches peuvent vous intéresser :


Autres fiches de la même catégorie :

Retour à la catégorie

 

Sculpteur

DE MAERTELAERE Serafien

Il a étudié à l'Académie de Wetteren et ensuite à l'Institut Sint-Lucas de Gand. Il épouse à Schellebelle Maria-Sidonia van den Berghe; ses deux fils seront scu...

27 mai 2024

15 vues au total, 2 vues aujourd'hui

 

Sculpteur

AGLANE Georges

Georges Aglane, de son vrai nom, Georges-Ghislain Aglave, est issu d’une famille d’artisans, peintres, décorateurs, il gardera, à travers toute son œuvre, un gr...

21 mai 2024

55 vues au total, 3 vues aujourd'hui

 

Sculpteur

EYKENS Myriam

Myriam Eykens  a étudié la sculpture à l'Académie des Beaux-Arts de Gand auprès de Bert Servaes et Berten Coolens. Après ses études, elle se concentre entièr...

29 avril 2024

35 vues au total, 1 vues aujourd'hui

Vous devez être connecté pour contacter le rédacteur de la fiche. Inscrivez-vous en cliquant sur S'enregistrer