Bienvenue, visiteur ! [ S'enregistrer | ConnexionFlux RSS  | 

 

Monumen

Monument à Charles de Lorraine – Place du Musée – Bruxelles

Informations :

  • Sculpteur 1: JEHOTTE Louis
  • Fondeur: LECHERF
  • Adresse ou lieu-dit: Place du Musée
  • Code postal (en Belgique): 1000
  • Localité: Bruxelles
  • Région: Région de Bruxelles-Capitale
  • Pays: Belgique
  • Continent: Europe
  • Latitude: 50.84296907285378
  • Longitude: 4.357451728905517
  • Matériau: Bronze
  • Type d'oeuvre: Monuments aux grands hommes
  • Morphologie: statue
  • Année: 1848
  • Titulaire(s) et droits sur les photos: Photos Micheline Casier (mars 2014 / janvier 2018)

Envoyer cette fiche par Email

favoriteLoadingAjouter à ma sélection
Monument à Charles de Lorraine – Place du Musée – Bruxelles
Monument à Charles de Lorraine – Place du Musée – Bruxelles - Image1Monument à Charles de Lorraine – Place du Musée – Bruxelles - Image2Monument à Charles de Lorraine – Place du Musée – Bruxelles - Image3Monument à Charles de Lorraine – Place du Musée – Bruxelles - Image4Monument à Charles de Lorraine – Place du Musée – Bruxelles - Image5Monument à Charles de Lorraine – Place du Musée – Bruxelles - Image6Monument à Charles de Lorraine – Place du Musée – Bruxelles - Image7Monument à Charles de Lorraine – Place du Musée – Bruxelles - Image8Monument à Charles de Lorraine – Place du Musée – Bruxelles - Image9Monument à Charles de Lorraine – Place du Musée – Bruxelles - Image10
Fiche créée ou mise à jour par : le 28 décembre 2018

Description:

Cette statue en bronze de Louis Jéhotte (1804-1884) représente le prince Charles-Alexandre de Lorraine en tenue militaire, portant le bijou de la Toison d’Or et la croix de l’ordre teutonique.

Charles de Lorraine  (1712-1780) fut gouverneur général des Pays-Bas autrichiens de 1741 à 1780.

Inscriptions

LOUIS JÉHOTTE Sc.

Description de l'objet

La statue repose sur un imposant piédestal en pierre bleue porté par un socle octogonal chanfreiné. Le piédestal, d'une esthétique plus éclectique que néoclassique, est orné sur chaque face d'une guirlande de laurier et, aux angles, de volutes agrémentées de feuilles d'acanthe et de guirlandes de fruits.

Charles de Lorraine est présenté debout avec son épée; il porte le bijou de la Toison d'Or et la croix de l'ordre teutonique. A ses pieds, son chapeau est déposé sur un parchemin (peut-être une carte de Ferraris).

La statue fut inaugurée le 25 novembre 1848.

Historique

Il fut certainement le plus populaire des gouverneurs généraux des Pays-Bas autrichiens. Sans trahir les intérêts de la couronne impériale, il parvint à défendre ceux des Pays-Bas, et à en faire respecter les privilèges. Il encouragea simultanément le progrès des Lumières et le développement économique, patronnant des entreprises telles que la création de l'Académie thérésienne de Bruxelles (1772), la réalisation par le Comte Josef de Ferraris d’une carte très précise du territoire (1770-1778), ou encore diverses expériences techniques et industrielles dans son château de Tervuren

Première statue

Lorsqu'en 1769 les Etats de Brabant votèrent l'érection d'une statue en bronze de Charles de Lorraine pour le vingt-cinquième anniversaire de sa régence, la réalisation en fut confiée au sculpteur Pieter Anton Verschaffelt né à Gand en 1710, sculpteur à la cour du prince-électeur Carl Theodor à Mannheim.

Charles de Lorraine ne cacha pas qu'il aurait préféré un sculpteur français, mais les finances des Etats ne le permettaient pas, et en outre, les Bruxellois avaient émis une préférence pour un artiste originaire des Pays- Bas.

La statue ne fut fondue qu'en 1774 et bien que le travail de finition était loin d'être achevé, elle fut aussitôt présentée au public qui découvrit le prince Charles de Lorraine en général romain, drapé dans le manteau consulaire, le bras droit étendu tenant le bâton de commandement, le gauche soutenant le manteau.

Arrivée au port de Bruxelles au début du mois de janvier 1775, elle fut inaugurée le 17 janvier sur la place Royale encore en chantier.

La statue est renversée le 13 janvier 1793 par les révolutionnaires français et rétablie le 24 mars 1793 lorsque les Autrichiens reprennent Bruxelles aux Français.

Mais, en 1794, les Pays-Bas autrichiens sont repris par les Français : la place Royale est rebaptisée place de la Liberté et la statue de Charles de Lorraine est à nouveau renversée, fondue et remplacée par un arbre de la Liberté jusqu'en 1814.

La seconde statue

L'érection d'une nouvelle statue fut décrétée par arrêté royal du 30 mai 1835. Elle fut réalisée par le sculpteur Louis Jéhotte et inaugurée le 25 novembre 1848.

Jéhotte s'est servi, pour modeler la tête du prince, du masque qui a été moulé sur son visage après sa mort, survenue au château de Tervueren le 4 juillet 1780.

Installée initialement au centre de la place du Musée, cette statue fut reléguée dans un coin de la place lorsque fut creusé dans les années 1970 le puits de lumière du Musée royal d'art moderne à Bruxelles, section des Musées royaux des beaux-arts de Belgique.

Référence source

visite sur le terrain

Bibliographie et liens

http://patrimoine.brussels/liens/publications-numeriques/versions-pdf/bvah/le-quartier-royal

https://fr.wikipedia.org/wiki/Statue_de_Charles_de_Lorraine

MEIRSSCHAUT Pol, Les sculptures de plein air à Bruxelles, Editions Emile Bruylant, imprimeur éditeur – 1900.

VAN LENNEP, J., La sculpture belge au 19ème siècle, (Catalogue d’exposition), Générale de Banque, Bruxelles, 1990.

Numéro d'identification de la fiche : 9795c1fb7d5a4713

     

1032 vues au total, 1 vues aujourd'hui

  

Ces fiches peuvent vous intéresser :


Autres fiches de la même catégorie :

Retour à la catégorie

 

Monumen

Monument à Eugène Defacqz – Ath

Monument réalisé par Adolphe Fassin, avec l’architecte Charles Émile Janlet, inauguré le 26 septembre 1880. La statue a été fondue par la Compagnie des Bronzes....

27 août 2020

44 vues au total, 1 vues aujourd'hui

 

Monumen

Plaque commémorative Aristide Doorme – Oostende (Ostende)

Sur la Promenade Roi Baudouin à l’endroit dénommé "Drie Gapers", mémorial Aristide Doorme dû au sculpteur Émile Bulcke.

18 août 2020

53 vues au total, 0 vues aujourd'hui

 

Monumen

Monument au roi Léopold II – ensemble – Oostende (Ostende)

Le mémorial s’organise autour d’un socle monumental en pierre bleue ornée d’une couronne royale et de l’inscription "Ostende à son génial protecteur LÉOPOLD II"...

17 août 2020

70 vues au total, 1 vues aujourd'hui

Vous devez être connecté pour contacter le rédacteur de la fiche. Inscrivez-vous en cliquant sur S'enregistrer