Bienvenue, visiteur ! [ S'enregistrer | ConnexionFlux RSS  | 

 

Monumen

Monument à Miguel Hidalgo – Chihuahua – Mexique

Informations :

Envoyer cette fiche par Email

favoriteLoadingAjouter à ma sélection
Monument à Miguel Hidalgo – Chihuahua – Mexique
Monument à Miguel Hidalgo - Chihuahua - Mexique - Image1Monument à Miguel Hidalgo - Chihuahua - Mexique - Image2Monument à Miguel Hidalgo - Chihuahua - Mexique - Image3Monument à Miguel Hidalgo - Chihuahua - Mexique - Image4Monument à Miguel Hidalgo - Chihuahua - Mexique - Image5
Fiche créée ou mise à jour par : le 8 avril 2020

Description:

Monument en hommage à Miguel Hidalgo dû au sculpteur italien Carlo Nicoli et fondu par la Compagnie des bronzes.

Miguel Hidalgo (Miguel  Gregorio Antonio Ignacio Hidalgo y Costilla y Gallaga Mondarte Villaseñor), né le 8 mai 1753 dans l’hacienda de Corralejo près de Pénjamo dans l’État actuel de Guanajuato et exécuté le 30 juillet 1811 à Chihuahua, est un religieux dont l’insurrection marqua le début du processus d’indépendance.
Miguel Hidalgo est considéré comme le père de l’indépendance mexicaine qui ne sera effective qu’en 1821.

Description de l'objet

Monument en l'honneur de Miguel Hidalgo (1753-1811) dû au sculpteur italien Carlo Nicoli (né à Carrare le 4 octobre 1843 et décédé le 2 novembre 1915). La fonte fut réalisée par la Compagnie des Bronzes à Bruxelles.

Au sommet de la colonne en marbre de style corinthien italien se dresse la statue de Miguel Hidalgo. Aux angles de la base, en bronze grandeur nature sont représentés les compagnons de lutte : le capitaine Ignacio Allende, le prêtre José María Morelos, Juan Aldama et le général José Mariano Jiménez.

Historique

Hidalgo est un Espagnol né au Mexique, auquel le système colonial n'accorde pas les privilèges dont jouissent les Espagnols nés dans la métropole.
Ordonné prêtre en 1789, Miguel Hidalgo y Costilla mena d'abord une existence calme ; toutefois, en contribuant à promouvoir le progrès économique de Dolores dont il était curé, grâce à l'introduction de nouvelles méthodes de culture, il se rendit suspect aux yeux des autorités espagnoles qui le considéraient comme beaucoup trop influencé par les Lumières. L'Espagne fut envahie en 1808 par les troupes françaises et Napoléon obligea Ferdinand VII à abdiquer en faveur de Joseph Bonaparte. Bien que les autorités espagnoles de Mexico fussent peu enclines à s'opposer au nouveau roi, un grand nombre de Mexicains formèrent des sociétés secrètes, certaines pour soutenir Ferdinand, d'autres pour secouer le joug espagnol. Le père Hidalgo appartenait à l'un de ces groupes à San Miguel, près de Dolores.

Hidalgo participe à un complot visant à libérer le Mexique de la tutelle de l'Espagne. Averti que le complot est découvert, il décide d'avancer le soulèvement et lance le Grito (le Cri) de Dolores le 16 septembre 1816 : « Vive la Vierge de Guadalupe, vive Fernand VII, A bas le mauvais gouvernement ! ». La foule le suit et marche sur Guanajuato, la capitale régionale, où les Espagnols et les créoles riches sont massacrés. Hidalgo lance ses troupes sur Valladolid dont l'évêque l'excommunie. Après plusieurs victoires, les troupes du général Trujillo sont battues à Montes de las Cruces, mais Hidalgo renonce à entrer dans Mexico. Battu à Calderón par le Général Calleja en janvier 1811, il est fait prisonnier à Acatita de Baján (Etat de Coahuila), condamné à mort et fusillé le 31 juillet 1811, à Chihuahua.

Bien qu'il n'eût pas réalisé de grandes choses, le nom du père Hidalgo devint le symbole du mouvement d'indépendance pour la majorité des Mexicains et le 16 septembre, anniversaire du « cri de Dolores », est célébré comme le jour de l'indépendance mexicaine.

Le monument fut inauguré le 16 septembre 1889.

https://www.universalis.fr/encyclopedie/miguel-hidalgo-y-costilla/

https://www.greelane.com/fr/sciences-humaines/histoire-et-culture/miguel-hidalgo-mexican-war-of-independence-2136393/

Numéro d'identification de la fiche : 6435e8751c16a3d0

   

210 vues au total, 2 vues aujourd'hui

  

Ces fiches peuvent vous intéresser :


Autres fiches de la même catégorie :

Retour à la catégorie

 

Monumen

Portrait de la reine Elisabeth – Tournai

Non loin du buste du roi Albert Ier dans le Parc Crombez, un bas-relief avec un médaillon représentant la reine Elisabeth de profil, œuvre de la sculptrice Stel...

il y a 13 heures

4 vues au total, 4 vues aujourd'hui

 

Monumen

Buste du roi Albert Ier – Tournai

Le buste du roi Albert Ier est l’œuvre de la sculptrice Stella LAURENT, installé dans le Parc Crombez, entre l'avenue Henri Paris et l'avenue Leray.

24 octobre 2020

13 vues au total, 2 vues aujourd'hui

 

Monumen

Monument à Gabrielle Petit – Tournai

Place Clovis, au pied de l’église Saint-Brice, monument en hommage à Gabrielle Petit dû au sculpteur Paul Du Bois avec l’aide de l’architecte Joseph Neck, 18 ma...

22 octobre 2020

12 vues au total, 1 vues aujourd'hui

Vous devez être connecté pour contacter le rédacteur de la fiche. Inscrivez-vous en cliquant sur S'enregistrer