Bienvenue, visiteur ! [ S'enregistrer | ConnexionFlux RSS  | 

 

Monumen

Monument au colonel Manuel Dorrego – Buenos Aires

Informations :

  • Fondeur: FONDERIE NATIONALE DES BRONZES
  • Adresse ou lieu-dit: Plazoleta Suipacha
  • Localité: Buenos Aires
  • Pays: Argentine
  • Continent: Amérique
  • Latitude: -34.6001217
  • Longitude: -58.3794311
  • Matériau: Bronze
  • Type d'oeuvre: Monuments aux grands hommes, Statues décoratives, Sculptures animalières
  • Morphologie: groupe équestre
  • Année: 1926
  • Titulaire(s) et droits sur les photos: Dominique Perchet (photos octobre 2018)

Envoyer cette fiche par Email

favoriteLoadingAjouter à ma sélection
Monument au colonel Manuel Dorrego – Buenos Aires
Monument au colonel Manuel Dorrego – Buenos Aires - Image1Monument au colonel Manuel Dorrego – Buenos Aires - Image2Monument au colonel Manuel Dorrego – Buenos Aires - Image3Monument au colonel Manuel Dorrego – Buenos Aires - Image4Monument au colonel Manuel Dorrego – Buenos Aires - Image5Monument au colonel Manuel Dorrego – Buenos Aires - Image6Monument au colonel Manuel Dorrego – Buenos Aires - Image7Monument au colonel Manuel Dorrego – Buenos Aires - Image8Monument au colonel Manuel Dorrego – Buenos Aires - Image9Monument au colonel Manuel Dorrego – Buenos Aires - Image10Monument au colonel Manuel Dorrego – Buenos Aires - Image11Monument au colonel Manuel Dorrego – Buenos Aires - Image12Monument au colonel Manuel Dorrego – Buenos Aires - Image13Monument au colonel Manuel Dorrego – Buenos Aires - Image14Monument au colonel Manuel Dorrego – Buenos Aires - Image15Monument au colonel Manuel Dorrego – Buenos Aires - Image16Monument au colonel Manuel Dorrego – Buenos Aires - Image17
Fiche créée ou mise à jour par : le 11 décembre 2018

Description:

Sur un socle de granit gris, une Victoire ailée guide la figure équestre de Manuel Dorrego. (1787-1828). Sur les côtés, les figures allégoriques de “La Historia” (pour son dévouement à la révolution) et “La Fatalidad”, pour sa fin tragique et injuste.

L’œuvre du sculpteur argentin Rogelio Yrurtia a été fondue par la Fonderie Nationale des Bronzes.

Inscriptions

Inscriptions
Sur la face avant du piédestal
MANUEL DORREGO
1787-1828
PROMOTOR, PALADÍN Y MÁRTIR
DEL
FEDERALISMO ARGENTINO
HÉROE DE LA INDEPENDENCIA
Y DE LA ORGANIZACIÓN NACIONAL

Sur la face arrière du piédestal
PRECURSOR
DE LA INDEPENDENCIA DE CHILE
HEROE DE SUIPACHA Y NAZARENO
COMPARTIÓ CON BELGRANO
LOS LAURELES DE TUCUMÁN Y SALTA
COMBATIÓ EL CAUDILLISMO
SEPARATISTA Y ANÁRQUICO
SALVO A BUENOS AIRES
DE LOS EMBATES DE LA ANARQUÍA
LEGISLADOR PUBLICISTA GOBERNADOR
LEGAL DE BUENOS AIRES Y ENCARGADO
DEL PODER EJECUTIVO NACIONAL
PAZ CON EL BRASIL
FUNDACIÓN DE LA NACIÓN URUGUAYA

signature du sculpteur

R. YRURTIA

signature du fondeur

FONDERIE NAT-LE DES BRONZES
J.PETERMANN
SAINT-GILLES – BRUXELLES

Description de l'objet

La Victoire ailée symbolise le triomphe de Manuel Dorrego, elle sublime ainsi sa mort.
Sur un des côtés, l'allégorie de l'histoire, ou la muse Clio dans une attitude respectueuse, les mains croisées devant le corps et en appuyant à gauche sur les documents qui témoignent de la biographie de Dorrego.
De l’autre côté, un jeune homme nu pris au piège par un serpent représente la fatalité en souvenir de l'exécution de Dorrego à Navarro.


La monument a été inauguré le 24 juillet 1926.

Historique

Manuel Dorrego était un militaire et homme politique argentin ayant participé à la guerre d'indépendance et aux guerres civiles. Il s’est distingué comme l’une des principales références du fédéralisme naissant des provinces Unies du Rio de la Plata et a été gouverneur à deux reprises de la province de Buenos Aires. Il a été renversé par les forces unitaires du général Juan Lavalle, défait à la bataille de Navarro et exécuté par ordre de Lavalle lui-même.

Une commission fut créée pour décider l’érection d'un monument à Dorrego.  En 1905, la loi fut approuvée et, après un concours, le travail fut attribué sculpteur argentin Rogelio Yrurtia (1879-1950). Toute une série de péripéties (inflation, guerre mondiale et manque de matériaux) ont retardé le travail qui, subissant plusieurs mutations par rapport au modèle original, ne pourrait être inauguré qu'en 1926.

La commission qui a parrainé ce monument a été présidée par Antonio Dellepiane, troisième directeur du Musée historique national, et celui-ci, en tant que président de la Commission, a pu faire office de médiateur entre Yrurtia et le gouvernement autour d'un augmentation des sommes d'argent prévues (en raison de l'inflation et du retard dans l'exécution des travaux).

Référence source

recherche sur le terrain 2018

Numéro d'identification de la fiche : 3825c0e8f1c4185d

Ces fiches peuvent vous intéresser :


Autres fiches de la même catégorie :

Retour à la catégorie

 

Monumen

Monument à Zénobe Gramme – Liège

Le monument Gramme est l’œuvre du sculpteur Thomas Vinçotte, en collaboration avec l’architecte liégeois Charles Soubre. Il a été inauguré le 7 octobre 1905,...

4 décembre 2019

9 vues au total, 0 vues aujourd'hui

 

Monumen

Mémorial roi Albert Ier – Chimay

Buste du roi Albert Ier en lisière de la Place des Ormeaux à Chimay.

30 novembre 2019

19 vues au total, 1 vues aujourd'hui

 

Monumen

Monument à Henri De Gorge – Le Grand-Hornu (Boussu)

Statue d'Henri De Gorge au centre de la cour ogivale de l’ancien site des Charbonnages du Grand-Hornu (actuellement Musée des Arts Contemporains MAC's) à Hornu ...

26 novembre 2019

23 vues au total, 0 vues aujourd'hui

Vous devez être connecté pour contacter le rédacteur de la fiche. Inscrivez-vous en cliquant sur S'enregistrer