Bienvenue, visiteur ! [ S'enregistrer | ConnexionFlux RSS  | 

 

Monumen

Vers la Vie – Parc de Mariemont – Morlanwelz

Informations :

  • Sculpteur 1: ROUSSEAU Victor
  • Fondeur: FONDERIE NATIONALE DES BRONZES
  • Adresse ou lieu-dit: Chaussée de Mariemont 100
  • Code postal (en Belgique): 7140
  • Localité: Morlanwelz
  • Région: Région wallonne
  • Province: Hainaut
  • Pays: Belgique
  • Continent: Europe
  • Latitude: 50.4638425
  • Longitude: 4.2262308
  • Matériau: Bronze
  • Type d'oeuvre: Statues décoratives
  • Morphologie: groupe
  • Année: 1908
  • Titulaire(s) et droits sur les photos: Photos Micheline Casier (avril 2019)

Envoyer cette fiche par Email

favoriteLoadingAjouter à ma sélection
Vers la Vie – Parc de Mariemont – Morlanwelz
Vers la Vie - Parc de Mariemont - Morlanwelz - Image1Vers la Vie - Parc de Mariemont - Morlanwelz - Image2Vers la Vie - Parc de Mariemont - Morlanwelz - Image3Vers la Vie - Parc de Mariemont - Morlanwelz - Image4Vers la Vie - Parc de Mariemont - Morlanwelz - Image5Vers la Vie - Parc de Mariemont - Morlanwelz - Image6Vers la Vie - Parc de Mariemont - Morlanwelz - Image7Vers la Vie - Parc de Mariemont - Morlanwelz - Image8Vers la Vie - Parc de Mariemont - Morlanwelz - Image9
Fiche créée ou mise à jour par : le 20 août 2019

Description:

Groupe sculpté de trois personnages sur un haut piédestal en pierre bleue dû au sculpteur Victor Rousseau : il fait le pendant au groupe des “Bourgeois de Calais” d’Auguste Rodin.

Inscriptions

Vers la Vie

signature du sculpteur : Victor ROUSSEAU

marque du fondeur :
FONDERIE NAT-LE DES BRONZES / ANC-NE FIRME J. PETERMANN / S-T GILLES BRUXELLES

Description de l'objet

Vers la vie présente trois personnages nus marchant de front d’un pas rapide en se tenant par la main : au centre, un homme âgé se penche vers un adolescent qui boit ses paroles, tandis que, à sa gauche, un jeune homme regarde fièrement devant lui.

Historique

En 1905, Raoul Warocqué passe commande d’un tirage original des Bourgeois de Calais. En 1908, il décide de donner un pendant à cette œuvre et commande au sculpteur belge Victor Rousseau (1865-1954) le groupe "Vers la Vie". Pour assurer l’harmonie entre les deux œuvres, ce dernier insiste pour que le socle des "Bourgeois de Calais" soit rehaussé, en contradiction avec l’intention du sculpteur qui souhaitait un socle bas renforçant le dialogue avec le spectateur.

Le domaine royal de Mariemont, situé à Morlanwelz dans la province belge de Hainaut, est issu d'un ancien domaine royal créé au XVIe siècle par Marie de Hongrie. Cédé par son dernier propriétaire, Raoul Warocqué (1870-1917), à l'État belge, le domaine est aujourd'hui un parc public, qui est également arboretum, et dans lequel se trouve entre autres le musée royal de Mariemont.
Il doit son nom (le mont de Marie) à sa fondatrice, Marie de Hongrie (1505-1558), sœur de Charles Quint (1500-1558). À vingt ans veuve de Louis II de Hongrie, elle est chargée de gouverner les Pays-Bas bourguignons et reçoit le bénéfice viager des villes et terres de Binche.
Le domaine passera ensuite aux archiducs d'Autriche, Albert et Isabelle, (1598-1621).
De 1668 à 1678, le domaine de Mariemont est français. Le traité d’Aix-la-Chapelle en fait une possession de Louis XIV.
En 1678, le domaine repasse à l’Espagne avec Maximilien-Emmanuel de Bavière.
En 1714, par le traité de Rastadt, les Pays-Bas méridionaux passent à la maison d’Autriche et c’est, à partir de 1725, l’archiduchesse Marie-Élisabeth d'Autriche qui les gouverne.
En 1754, le nouveau gouverneur des Pays-Bas autrichiens, Charles-Alexandre de Lorraine, décide de raser le château pour en construire un autre totalement neuf et au goût du jour ; ce château est incendié au cours des combats qui précèdent l’annexion des Pays-Bas autrichiens à la jeune république française en 1794.
À la fin du XVIIIe siècle, le domaine de Mariemont est mis en vente parmi une série de biens confisqués par l’État français. Le château est en ruines. L’ensemble des terres est acheté par deux frères, Isidore et Nicolas Warocqué (1773-1838), industriels de la région. Ils envisagent d’exploiter les gisements de charbon présents sur le site et fondent en 1802 la « Société minière du parc de Mariemont ».
Le domaine de Mariemont est alors géré par la « dynastie » des Warocqué ou la dynastie des « maîtres du charbon », jusqu’au décès de son dernier propriétaire, Raoul Warocqué (1870-1917), qui en fit don à l'État belge.

Référence source

recherche sur le terrain 2019

Numéro d'identification de la fiche : 8095d554e8525beb

Ces fiches peuvent vous intéresser :


Autres fiches de la même catégorie :

Retour à la catégorie

 

Monumen

Surpris au bain – Jardin zoologique – Antwerpen (Anvers)

Titre original "Aan 't bad verrast" Sculpture représentant deux jeunes garçons, effrayés par la découverte d'un serpent pendant leur baignade. Œuvre d'Alphonse...

11 janvier 2020

33 vues au total, 3 vues aujourd'hui

 

Monumen

Grand-duc de Verreaux – Jardin zoologique – Antwerpen (Anvers)

Sculpture de hibou due au sculpteur néerlandais Koen Rossaert.

9 janvier 2020

25 vues au total, 1 vues aujourd'hui

 

Monumen

Jeune gorille – Jardin zoologique – Antwerpen (Anvers)

Sculpture d'un jeune gorille due à Jaap Kaas, sculpteur néerlandais (1898-1972).

8 janvier 2020

26 vues au total, 1 vues aujourd'hui

Vous devez être connecté pour contacter le rédacteur de la fiche. Inscrivez-vous en cliquant sur S'enregistrer