Bienvenue, visiteur ! [ S'enregistrer | ConnexionFlux RSS  | 

 

Fondeur

VIROUX-MICHOTTE

Informations :

  • Nationalité: belge
  • Activité: Fondeur, Négociant

Envoyer cette fiche par Email

favoriteLoadingAjouter à ma sélection
VIROUX-MICHOTTE
Fiche créée ou mise à jour par : le 27 octobre 2019

Description:

VIROUX-MICHOTTE

Fonderie de fer.

Fondée en 1866 et fermée en 1907.

Située à Ciney. Les bâtiments étaient situés le long de la rue de la Concorde et de l’actuelle propriété du notaire Lambinet.

Fils de maréchal-ferrant, Joseph Alfred Viroux, né le 20 mai 1844 à Ciney,  est négociant de son état. Il épouse Anna Sophie Henriette Michotte. Ils eurent 5 enfants. notamment Emile Armand, né en 1869,  Emilie Félicie, née en 1870, et Marthe-Victoire.

A l’âge de 21 ans, Alfred s’installe chez son père en 1866. Ses ateliers étaient alors rue du Condroz . Les produits qu’il façonnait étaient nombreux  et lorsqu’il ne fabriquait pas, il vendait pour d’autres, par exemples les armes de Defaucheux.

Dans son programme de vente et/ou de fabrication, il indique notamment calorifères et cheminées, cuisinières, chauffe-assiettes, serrurerie d’art, lustres, machines à laver et à sécher, taillanderie, treillage de fer pour volières, armes…

En 1880, il obtient la décoration industrielle et agricole de 1ère classe à l’exposition nationale de Bruxelles.

L’entreprise est florissante, mais le 10 mars 1889 un violent incendie détruit les installations, mais grâce à de bonnes assurances, l’entreprise se relève avec succès.

Alfred Viroux se présente aux élections et siège au Conseil communal de 1900 à 1908.

Au début du XX ème siècle l’entreprise fabrique des barrières de passage à niveau pour les chemins de fer belges, mais suite à un changement politique en Belgique,  toutes les barrières  sont refusées, ce qui provoque probablement la faillite en mars 1907.

Complément

Réalisations dans l’espace public :

- Kiosque à Musique, Arlon (démoli)

- Kiosque à Musique, Chimay (démoli)

- Poteau indicateur, Petit Houmart , Tohogne (Durbuy)

- Epitaphe de la famille Gilson, cimetière de Villers-sur-Lesse.

Sources et liens externes

COLLARD Amand, La fonderie Viroux-Michotte, Revue du Royal Cercle Culturel Cinacien, n° 121, Ciney, 2011, pp 53-77.

Numéro d'identification de la fiche : 4745cac5fda94890

155 vues au total, 1 vues aujourd'hui

  

Ces fiches peuvent vous intéresser :


Autres fiches de la même catégorie :

Retour à la catégorie

 

Fondeur

DAVIN

Fonderie de fer Avenue du Roi Albert, Andenne. Fabrication de pièces mécaniques, d’articles de poêlerie et de bâtiment, de poteries en fonte et de fers à re...

30 janvier 2020

55 vues au total, 0 vues aujourd'hui

 

Fondeur

LESETRE Ed. & Cie

LESETRE Ed. & Cie Fondeur à Bruxelles. L'entreprise est active dans les années 1930.

24 décembre 2019

87 vues au total, 0 vues aujourd'hui

 

Fondeur

Fonderie De Coene

Charles De Coene, ancien dirigeant de la Compagnie des Bronzes, s’installe à son compte fin des années 1940 et ouvre une fonderie de bronze d’art à Ruisbroek (B...

12 décembre 2019

88 vues au total, 0 vues aujourd'hui

Vous devez être connecté pour contacter le rédacteur de la fiche. Inscrivez-vous en cliquant sur S'enregistrer