Bienvenue, visiteur ! [ S'enregistrer | ConnexionFlux RSS  | 

 

Fondeur

VIROUX-MICHOTTE

Informations :

  • Nationalité: belge
  • Activité: Fondeur, Négociant

Envoyer cette fiche par Email

favoriteLoadingAjouter à ma sélection
VIROUX-MICHOTTE
Fiche créée ou mise à jour par : le 27 octobre 2019

Description:

VIROUX-MICHOTTE

Fonderie de fer.

Fondée en 1866 et fermée en 1907.

Située à Ciney. Les bâtiments étaient situés le long de la rue de la Concorde et de l’actuelle propriété du notaire Lambinet.

Fils de maréchal-ferrant, Joseph Alfred Viroux, né le 20 mai 1844 à Ciney,  est négociant de son état. Il épouse Anna Sophie Henriette Michotte. Ils eurent 5 enfants. notamment Emile Armand, né en 1869,  Emilie Félicie, née en 1870, et Marthe-Victoire.

A l’âge de 21 ans, Alfred s’installe chez son père en 1866. Ses ateliers étaient alors rue du Condroz . Les produits qu’il façonnait étaient nombreux  et lorsqu’il ne fabriquait pas, il vendait pour d’autres, par exemples les armes de Defaucheux.

Dans son programme de vente et/ou de fabrication, il indique notamment calorifères et cheminées, cuisinières, chauffe-assiettes, serrurerie d’art, lustres, machines à laver et à sécher, taillanderie, treillage de fer pour volières, armes…

En 1880, il obtient la décoration industrielle et agricole de 1ère classe à l’exposition nationale de Bruxelles.

L’entreprise est florissante, mais le 10 mars 1889 un violent incendie détruit les installations, mais grâce à de bonnes assurances, l’entreprise se relève avec succès.

Alfred Viroux se présente aux élections et siège au Conseil communal de 1900 à 1908.

Au début du XX ème siècle l’entreprise fabrique des barrières de passage à niveau pour les chemins de fer belges, mais suite à un changement politique en Belgique,  toutes les barrières  sont refusées, ce qui provoque probablement la faillite en mars 1907.

Complément

Réalisations dans l’espace public :

- Kiosque à Musique, Arlon (démoli)

- Kiosque à Musique, Chimay (démoli)

- Poteau indicateur, Petit Houmart , Tohogne (Durbuy)

- Epitaphe de la famille Gilson, cimetière de Villers-sur-Lesse.

Sources et liens externes

COLLARD Amand, La fonderie Viroux-Michotte, Revue du Royal Cercle Culturel Cinacien, n° 121, Ciney, 2011, pp 53-77.

Numéro d'identification de la fiche : 4745cac5fda94890

412 vues au total, 3 vues aujourd'hui

  

Ces fiches peuvent vous intéresser :


Autres fiches de la même catégorie :

Retour à la catégorie

 

Fondeur

TANTÔT FRÈRES

Les Ateliers TANTÔT FRÈRES Société anonyme. Rue de l’Orient 39, Etterbeek (adresse en 1950) Rue des Dominicains, Liège (adresse en 1947) Rue Osy 10, A...

11 septembre 2020

54 vues au total, 1 vues aujourd'hui

 

Fondeur/Négociant

FRANKEN & LEFÈVRE

Appellations successives : Ferronnerie d'art S.Franken Ultérieurement S.Franken & Lefèvre Et plus tard encore Ferronnerie d’art Victor Lefèvre Adres...

17 juillet 2020

137 vues au total, 2 vues aujourd'hui

 

Fondeur

VANDENBRANDE

VANDENBRANDE Schaerbeek 9 ancienne chaussée de Schaerbeek  (devenue chaussée de Haecht) 9 chaussée de Haecht (à partir de 1851) On ignore si le Vandenbr...

10 juillet 2020

159 vues au total, 2 vues aujourd'hui

Vous devez être connecté pour contacter le rédacteur de la fiche. Inscrivez-vous en cliquant sur S'enregistrer