Bienvenue, visiteur ! [ S'enregistrer | ConnexionFlux RSS  | 

 

Monumen

Aigle – Jardin zoologique – Antwerpen (Anvers)

Informations :

  • Adresse ou lieu-dit: Jardin zoologique, Koningin Astridplein 26-28
  • Code postal (en Belgique): 2018
  • Localité: Antwerpen (Anvers)
  • Région: Région flamande
  • Province: Anvers
  • Pays: Belgique
  • Continent: Europe
  • Latitude: 51.21699175974847
  • Longitude: 4.42251205444336
  • Matériau: Bronze
  • Type d'oeuvre: Sculptures animalières
  • Morphologie: statue
  • Année: 1894
  • Titulaire(s) et droits sur les photos: Photos Micheline Casier (juin 2019)

Envoyer cette fiche par Email

Aigle – Jardin zoologique – Antwerpen (Anvers)
Aigle – Jardin zoologique – Antwerpen (Anvers) - Image1Aigle – Jardin zoologique – Antwerpen (Anvers) - Image2Aigle – Jardin zoologique – Antwerpen (Anvers) - Image3Aigle – Jardin zoologique – Antwerpen (Anvers) - Image4Aigle – Jardin zoologique – Antwerpen (Anvers) - Image5
Fiche créée ou mise à jour par : le 9 septembre 2019

Description:

Aigle aux ailes déployées, sculpture signée “Putters – 1894”.

Aucun renseignement n’a été retrouvé pour ce sculpteur.

La statue est installée au-dessus de la porte d’entrée du Palais des oiseaux, conçu par Émile Thielens.

Inscriptions

Putters 1894

Historique

Le parc zoologique d'Anvers, situé au centre de la ville, à côté de la gare principale, a été fondé le 21 juillet 1843, dans le but de promouvoir les sciences biologiques et botaniques.
A cette époque, le parc s'étendait sur 1,59 hectare et a eu le privilège d'obtenir le prédicat "Royal". Le nom officiel de l’institution est KMDA, Koninklijke Maatschappij voor Dierkunde van Antwerpen (Société Royale de Zoologie d’Anvers).

L’ensemble du site est aménagé dans un jardin à l’anglaise avec de grandes pelouses et des passerelles sur des plans d’eau.
En plus de 175 ans, le zoo s'est agrandi pour occuper, aujourd'hui, 11 hectares au cœur de la ville. Certaines constructions historiques sont bien conservées, comme le Temple égyptien conçu par l’architecte Charles Servais en 1856 qui abrite les éléphants ou le Jardin d’hiver, œuvre d’Émile Thielens en 1897.
Depuis les années 2000, le parc poursuit sa modernisation. Celle-ci le conduit à se séparer des plus grosses espèces au profit d'animaux de taille plus petite, et plus adaptés à l'étroitesse du zoo.

Référence source

recherche sur le terrain 2019

Numéro d'identification de la fiche : 3125d41f0a3c2821

     

688 vues au total, 1 vues aujourd'hui

  

Ces fiches peuvent vous intéresser :


Autres fiches de la même catégorie :

Retour à la catégorie

 

Monumen

Aigle impérial (2) – Mémorial 1815 – Braine-l’Alleud

Grand aigle en fonte sur un piédestal en pierre.

20 juin 2021

11 vues au total, 2 vues aujourd'hui

 

Monumen

Sanglier de Florence – Fontaine – Koekelberg

Cette fontaine avec un sanglier est une copie de la sculpture, créée par Pietro Tacca en 1612 et qui orne la fontaine du "Mercato Nuevo" à Florence.

5 mai 2021

70 vues au total, 0 vues aujourd'hui

 

Monumen

Allégorie – La Traction hippomobile – Palais 5 – Centenaire ...

Allégorie de la Traction hippomobile, une des quatre statues ornant la corniche de la façade principale du Grand Palais, également dénommé Grand Halle, Halle Ce...

20 avril 2021

83 vues au total, 0 vues aujourd'hui

Vous devez être connecté pour contacter le rédacteur de la fiche. Inscrivez-vous en cliquant sur S'enregistrer