Bienvenue, visiteur ! [ S'enregistrer | ConnexionFlux RSS  | 

 

Monumen

Allégorie – L’Art moderne – Musée d’Art ancien – Bruxelles

Informations :

  • Sculpteur 1: DE TOMBAY Alphonse
  • Architecte: BALAT Alphonse
  • Adresse ou lieu-dit: Rue de la Régence 3
  • Code postal (en Belgique): 1000
  • Localité: Bruxelles
  • Région: Région de Bruxelles-Capitale
  • Pays: Belgique
  • Continent: Europe
  • Latitude: 50.84120438002735
  • Longitude: 4.357704586563841
  • Matériau: Bronze
  • Type d'oeuvre: Statues décoratives
  • Morphologie: statue
  • Année: 1904
  • Titulaire(s) et droits sur les photos: Photos Micheline Casier (février 2019)

Envoyer cette fiche par Email

favoriteLoadingAjouter à ma sélection
Allégorie – L’Art moderne – Musée d’Art ancien – Bruxelles
Allégorie - L'Art moderne - Musée d'Art ancien - Bruxelles - Image1Allégorie - L'Art moderne - Musée d'Art ancien - Bruxelles - Image2Allégorie - L'Art moderne - Musée d'Art ancien - Bruxelles - Image3Allégorie - L'Art moderne - Musée d'Art ancien - Bruxelles - Image4Allégorie - L'Art moderne - Musée d'Art ancien - Bruxelles - Image5Allégorie - L'Art moderne - Musée d'Art ancien - Bruxelles - Image6Allégorie - L'Art moderne - Musée d'Art ancien - Bruxelles - Image7Allégorie - L'Art moderne - Musée d'Art ancien - Bruxelles - Image8Allégorie - L'Art moderne - Musée d'Art ancien - Bruxelles - Image9Allégorie - L'Art moderne - Musée d'Art ancien - Bruxelles - Image10
Fiche créée ou mise à jour par : le 23 avril 2019

Description:

Statue allégorique représentant l’Art moderne due au sculpteur Alphonse de Tombay et fondue par les Fonderies M.Legrand à Herstal.

Statue située sur la rampe de la terrasse de la façade latérale gauche du Musée d’Art ancien (Old Masters Museum) qui surplombe la rue de Ruysbroeck,  visible depuis le Jardin des sculptures ou de la terrasse du Museum Café.

Inscriptions

Signature du sculpteur sur la base de la statue :
ALPH.DE TOMBAY
1904

Sur le socle de la statue, on peut lire :
FONDERIES M.LEGRAND
HERSTAL

Description de l'objet

L'art moderne est représenté par une jeune femme tenant un pinceau dans la main droite, dans la main gauche une palette et d'autres pinceaux. Elle fut réalisée par Alphonse de Tombay en 1904

.

On ne possède aucun renseignement sur les Fonderies M.Legrand à Herstal. Deux autres sculpteurs, Joseph Rulot et Jules Brouns ont fait appel à ce fondeur ; ce devait être un petit fondeur local qui ne disposait pas des techniques requises pour la fonte de grandes pièces.
Voir l'article : http://www.koregos.org/fr/serge-alexandre-joseph-rulot-et-jules-brouns/10539/

Pourquoi cette dernière allégorie installée environ 14 ans après les autres a-t-elle été fondue à Herstal, alors que toutes les autres statues en bronze ont été coulées par La Compagnie des Bronzes à Bruxelles ?

Cette statue n'est pas reprise dans le livre de Pol MEIRSSCHAUT, Les sculptures de plein air à Bruxelles, 1900: elle n'était pas encore placée à la parution du livre en 1900

Historique

Dès le milieu du XIXe siècle, il fut question de doter Bruxelles d'un Palais des Beaux-Arts, édifice prestigieux destiné aux manifestations artistiques temporaires et aux solennités nationales. La création d'un édifice de ce genre fit l’objet de divers projets et, en 1871, le choix se porta finalement sur l’architecte Alphonse Balat (le projet définitif date de 1873).

L'édifice, destiné à contribuer à l’image de marque que devait revêtir la Belgique en tant que capitale, reçut un caractère éclectique et une décoration sculpturale symbolisant la grandeur de la culture nationale. C'est dans ce même esprit que le bâtiment fut édifié rue de la Régence, perspective monumentale qui, depuis 1867, relie la place Royale au Palais de Justice. La construction du Palais des Beaux-Arts débuta en 1874. Dès 1879, l’architecte E. Willame dresse les plans d'une aile supplémentaire, rue du Musée.

L'inauguration du Palais eut lieu en 1880 à l’occasion du cinquantenaire de la Belgique. En mai 1887, on y installe le Musée d'Art Ancien. L’édifice devait dès lors jouer un rôle fondamental dans le développement de la vie du Musée, puisqu'il en demeurera l'élément permanent, et même unique durant la période 1959-1974.

Le bâtiment conçu par A. Balat offre, rue de la Régence, une façade principale monumentale (pierre de Gobertange) de forme allongée, scandée par un ressaut central à colonnades et des pavillons d'angle. En élévation, le bâtiment présente un soubassement puissamment mouluré (granit beige), un rez-de-chaussée surélevé surmonté d'un demi-étage, un large entablement finement détaillé et un haut attique aveugle. L'avancée axiale présente trois travées formant un portique à colonnade indépendante se dressant sur un podium à degrés : quatre colonnes colossales en granit d'Ecosse, à base et  chapiteau corinthien en bronze, supportent chacune une avancée de l’entablement ; sur chacune de ces avancées se dresse une statue allégorique en bronze représentant la Musique, l'Architecture, la Sculpture et la Peinture.

Entre ces colonnes, trois portes d'entrées encadrées de colonnes ioniques sous entablement donnent accès au hall d'entrée. Au-dessus de ces portes, un fronton brisé supporte les bustes de Jean de Bologne, Pierre-Paul Rubens et Jean van Ruysbroeck.

Deux  groupes sculptés en bronze flanquent (côte rue de la Régence) les rez-de-chaussée aveugles des pavillons d'angle : à gauche, l'Enseignement de l‘Art, à droite la Glorification de l’Art. La façade latérale gauche du bâtiment  donne sur un jardin arboré, aménagé en 1922 en Jardin des  Sculptures.

Cette façade se dresse sur un imposant soubassement à bossages portant une terrasse bordée d'une balustrade ornée de dix statues allégoriques conçues par Xavier Mellery (vers 1890) : l’Art assyrien, l’Art égyptien, l’Art grec, l’Art romain, l’Art espagnol, l’Art français, l’Art italien, l’Art allemand, l’Art hollandais, l’Art flamand. La série fut complétée en 1904 par l'Art moderne.

https://www.fine-arts-museum.be/fr/l-institution/historique

Le Patrimoine monumental de la Belgique, Bruxelles, Volume 1, Tome C: Pentagone N-Z, Editions Pierre Mardaga, 1994

Référence source

recherche sur le terrain 2019

Bibliographie et liens

https://www.fine-arts-museum.be/fr/l-institution/historique

https://fr.wikipedia.org/wiki/Xavier_Mellery

MEIRSSCHAUT Pol, Les sculptures de plein air à Bruxelles, Editions Emile Bruylant, imprimeur éditeur – 1900.

Le Patrimoine monumental de la Belgique, Bruxelles, Volume 1, Tome C: Pentagone N-Z, Editions Pierre Mardaga, 1994

http://www.koregos.org/fr/serge-alexandre-joseph-rulot-et-jules-brouns/10539/

Numéro d'identification de la fiche : 1165c8631fd00ca7

Ces fiches peuvent vous intéresser :


Autres fiches de la même catégorie :

Retour à la catégorie

 

Monumen

Tombe de la famille Katz – cimetière du Dieweg – Uccle

Tombe en grès rouge de la famille juive d'origine allemande Katz, ornée d’une pleureuse en bronze dédiée à Dina Katz

16 août 2019

12 vues au total, 5 vues aujourd'hui

 

Monumen

Deux pélicans huppés – Jardin zoologique – Antwerpen (Anvers)

Le titre complet est "Deux pélicans huppés sur une épave de bateau", sculptures animalières dues au sculpteur Josué Dupon.

14 août 2019

13 vues au total, 2 vues aujourd'hui

 

Monumen

Deux vautours – Jardin zoologique – Antwerpen (Anvers)

Le nom complet de l’œuvre est "Deux vautours sur une tête d'éléphant", sculptures animalières dues au sculpteur Josué Dupon.

14 août 2019

14 vues au total, 2 vues aujourd'hui