Bienvenue, visiteur ! [ S'enregistrer | ConnexionFlux RSS  | 

 

Monumen

Baldaquin – Basilique de Santa María de Guadalupe – México (Mexique)

Informations :

Envoyer cette fiche par Email

Baldaquin – Basilique de Santa María de Guadalupe – México (Mexique)
Baldaquin – Basilique de Santa María de Guadalupe – México (Mexique) - Image1
Fiche créée ou mise à jour par : le 25 février 2021

Description:

Baldaquin en bronze dans la basilique de Santa María de Guadalupe à México dû au sculpteur Carlo Nicoli (4 octobre 1843 -2 novembre 1915) en 1895 et fondu à la Compagnie des Bronzes à Bruxelles.

Description de l'objet

A l'origine, le baldaquin surmontait une image de Notre-Dame de Guadalupe installée sur l'autel, remplacée par un tableau représentant le Christ.

L’autel en marbre blanc de Carrare, conçu par Juan Agea Salomé Pina et sculpté par Carlo Nicoli, recouvert d'un immense baldaquin en bronze soutenu par des colonnes de granit écossais de 4 tonnes chacune et d'une voûte en bronze avec des sculptures d'archanges en bronze.

Historique

La Vieille Basilique de Notre-Dame de Guadalupe, est construite en 1709, au pied de la colline de Tepeyac pour accueillir la relique de la Vierge.
En 1749, elle reçoit le titre de "collégiale", et en 1904, le pape lui décerne le titre de basilique (d'où son nom). C'est la première église du sanctuaire à recevoir ce titre.

L’édifice subit plusieurs restaurations (1895, 1938 et 1979). Certaines restaurations ont amené des modifications notables dans la structure du bâtiment. La dernière phase de travaux en 1979 a entraîné la fermeture complète du bâtiment jusqu'en 2000 où il a pu être remis en service, bien que les travaux de restauration ne soient toujours pas terminés.

Depuis la construction de la nouvelle basilique, cette église a été renommée en "Temple expiatoire du Christ-Roi "(Templo Expiatorio a Cristo Rey), mais elle reste connue sous le nom de la Vieille Basilique.

Entre 1887 et 1895, à l'occasion du couronnement canonique de l'image de Notre-Dame de Guadalupe par Léon XIII, le bâtiment fut soumis à d'importants travaux de conservation, car sa structure avait été endommagée par le temps. Parmi les travaux figuraient le déplacement des stalles du chœur de chanoines et la mise en place d’un autel en marbre blanc de Carrare, conçu par Juan Agea Salomé Pina et sculpté par Carlo Nicoli, recouvert d'un baldaquin de colonnes de granit écossais de 4 tonnes chacune et d'une voûte en bronze  avec des sculptures d'archanges en bronze. Un tableau du Christ a été installé dans le retable à la place de la relique mariale.

Restaurée en 1895, en 1938, puis en 2000, l'église est aujourd'hui dénommée Temple expiatoire du Christ-Roi (Templo Expiatorio a Cristo Rey).

Référence source

Planche bronzes monumentaux et wikimedia.

Numéro d'identification de la fiche : 336036784c3a19b

    

59 vues au total, 1 vues aujourd'hui

  

Ces fiches peuvent vous intéresser :


Autres fiches de la même catégorie :

Retour à la catégorie ,

 

Monumen

Christ en croix – Basilique – Koekelberg

Christ en croix monumental en bronze au chevet de la basilique.

5 avril 2021

19 vues au total, 1 vues aujourd'hui

 

Monumen

Pietà – Tombe Morelli-Wante – Everberg (Kortenberg)

Statue funéraire représentant une Pietà en bronze sur la tombe des parents d'Anne Morelli, dans le cimetière d'Everberg.

1 mars 2021

77 vues au total, 1 vues aujourd'hui

 

Monumen

Chapelle funéraire – cimetière – Neder-Over-Heembeek

Éléments en bronze pour la chapelle funéraire de la famille de Ro dans le cimetière de Neder-Over-Heembeek.

28 février 2021

54 vues au total, 1 vues aujourd'hui

Vous devez être connecté pour contacter le rédacteur de la fiche. Inscrivez-vous en cliquant sur S'enregistrer