Bienvenue, visiteur ! [ S'enregistrer | ConnexionFlux RSS  | 

 

Monumen

Esclaves enchaînés – Parc de la Citadelle – Gent (Gand)

Informations :

  • Sculpteur 1: LAGAE Jules
  • Fondeur: COMPAGNIE DES BRONZES
  • Adresse ou lieu-dit: Parc de la Citadelle, devant le Musée des Beaux-Arts.
  • Code postal (en Belgique): 9000
  • Localité: Gent (Gand)
  • Région: Région flamande
  • Province: Flandre orientale
  • Pays: Belgique
  • Continent: Europe
  • Latitude: 51.0374541
  • Longitude: 3.7190866
  • Matériau: Bronze
  • Type d'oeuvre: Statues décoratives
  • Morphologie: groupe
  • Année: 1892
  • Titulaire(s) et droits sur les photos: Photos Micheline Casier (juin 2009)

Envoyer cette fiche par Email

Esclaves enchaînés – Parc de la Citadelle – Gent (Gand)
Esclaves enchaînés - Parc de la Citadelle - Gent (Gand) - Image1Esclaves enchaînés - Parc de la Citadelle - Gent (Gand) - Image2Esclaves enchaînés - Parc de la Citadelle - Gent (Gand) - Image3
Fiche créée ou mise à jour par : le 3 novembre 2020

Description:

Groupe d’esclaves, œuvre de Jules Lagae en 1892.

Différents noms sont donnés à la sculpture : Esclaves enchaînés (Geketende slaven ou Boetelingen) ou Expiation.

Inscriptions

inscriptions sur la base :
signature du sculpteur et lieu de création : JUL.LAGAE FIRENZE

signature du fondeur : CIE DES BRONZES / BRUXELLES

Description de l'objet

Deux personnages enchaînés l'un à l'autre au niveau du cou s'avancent péniblement. Ils sont placés près de l'entrée du Musée des Beaux-Arts de Gand.

Historique

En 1888, Jules Lagae obtient le Prix de Rome de sculpture. Grâce à ce prix, Jules Lagae et sa famille partent pour l'Italie pour un voyage d'étude. Il s'installe à Florence.

C'est là qu'il conçoit le groupe d'esclaves enchaînés, inspiré par une lettre de son ami Marcel Charles Martens.
Celui-ci lui écrivit le 2 octobre 1889 l'histoire de deux pénitents meurtriers au Moyen-Age, obligés de faire un périple de treize ans en punition de leurs crimes.
Pour cette mise en œuvre, Jules trouve son inspiration chez Donatello mais aussi chez Auguste Rodin par «Les Bourgeois de Calais».

Jules Lagae profite de sa bourse pour visiter Rome, Milan et surtout Florence où il séjournera trois ans.
À son retour, il expose "Les esclaves enchaînés" sous le titre "Expiation, ainsi que la statue de l'Abandonnée, etc.

En 1892, il reçoit la médaille d'or à Gand, où il expose les esclaves enchaînés sous le titre "Expiation" pour la première fois.
Le musée de Gand décide d'acheter la statue pour 13,500 Fr. et de la faire exécuter en bronze.

La statue est restée à l'intérieur du musée jusqu'en 1950.
Depuis lors, elle est installée devant le musée, à l'extérieur.

Référence source

Recherche sur le terrain 2009.

Numéro d'identification de la fiche : 5035f9ebeb03ae78

     

264 vues au total, 1 vues aujourd'hui

  

Ces fiches peuvent vous intéresser :


Autres fiches de la même catégorie :

Retour à la catégorie

 

Monumen

Les Soucis domestiques – Mechelen (Malines)

“Les Soucis domestiques” (Huiselijke zorgen) est une œuvre du sculpteur et peintre Rik Wouters.

7 septembre 2021

50 vues au total, 0 vues aujourd'hui

 

Monumen

Portail de la maison du Jardinier – Château Le Paige – Herental...

En face du château Le Paige, l'ancienne maison du jardinier possède un portail en fonte qui a aussi été produit dans les Fonderies Van Aerschot (Herentals).

6 septembre 2021

49 vues au total, 0 vues aujourd'hui

 

Monumen

Clôture de jardin – Château Le Paige – Herentals

La clôture du jardin du Château Le Paige à Herentals en fonte et fer forgé provient des Fonderies Van Aerschot (Herentals).

5 septembre 2021

50 vues au total, 0 vues aujourd'hui

Vous devez être connecté pour contacter le rédacteur de la fiche. Inscrivez-vous en cliquant sur S'enregistrer