Bienvenue, visiteur ! [ S'enregistrer | ConnexionFlux RSS  | 

 

Monumen

Eve et le serpent – Parc Josaphat – Schaerbeek

Informations :

  • Sculpteur 1: DESENFANS Constant Albert
  • Fondeur: PETERMANN
  • Adresse ou lieu-dit: parc Josaphat
  • Code postal (en Belgique): 1030
  • Localité: Schaerbeek
  • Région: Région de Bruxelles-Capitale
  • Pays: Belgique
  • Continent: Europe
  • Matériau: Bronze
  • Type d'oeuvre: Statues décoratives, Sculptures animalières
  • Morphologie: groupe
  • Année: 1890
  • Titulaire(s) et droits sur les photos: Photos Micheline Casier (juillet 2010-avril 2018)

Envoyer cette fiche par Email

favoriteLoadingAjouter à ma sélection
Eve et le serpent – Parc Josaphat – Schaerbeek
Eve et le serpent - Parc Josaphat - Schaerbeek - Image1Eve et le serpent - Parc Josaphat - Schaerbeek - Image2Eve et le serpent - Parc Josaphat - Schaerbeek - Image3Eve et le serpent - Parc Josaphat - Schaerbeek - Image4Eve et le serpent - Parc Josaphat - Schaerbeek - Image5Eve et le serpent - Parc Josaphat - Schaerbeek - Image6Eve et le serpent - Parc Josaphat - Schaerbeek - Image7Eve et le serpent - Parc Josaphat - Schaerbeek - Image8Eve et le serpent - Parc Josaphat - Schaerbeek - Image9
Fiche créée ou mise à jour par : le 23 avril 2018

Description:

Eve et le serpent, sculpture d’Albert DESENFANS.
Fondeur : J.PETERMANN

Inscriptions

A. DESENFANS 1890

J.PETERMANN FONDEUR
BRUXELLES

Description de l'objet

Eve et le serpent (1890)
Ce bronze d’Albert Constant Desenfans (1845-1938), représentant Eve écoutant le serpent enroulé autour de l’arbre, est posé sur un piédestal de style Art déco. Exposé au Salon de Bruxelles de 1890, il fut offert par le Gouvernement à la Commune de Schaerbeek.

Historique

Le parc Josaphat prend place au cœur de l’ancienne vallée du Roodenbeek, au sein de laquelle courait le ruisseau du même nom. Alimenté par plusieurs sources dont celle, toujours visible dans le parc, de la Fontaine d’Amour, il se jetait dans le Maelbeek à hauteur de l’actuelle place de Houffalize. Ruisseau et vallée furent renommés au XVIe siècle du nom biblique de Josaphat, vallée proche de Jérusalem, par un pèlerin revenu de Terre sainte et frappé – dit-on – par la ressemblance entre les deux sites.

En 1901, la commune de Schaerbeek manifesta son intention d'y créer un parc et entreprit de racheter de gré à gré les parcelles de 197 propriétaires. Les édiles se heurtèrent cependant à l'intransigeance de madame veuve Martha, propriétaire de la plus importante parcelle, un domaine comprenant une demeure et de superbes arbres. Trouvant que la somme qui lui était proposée pour son bien était insuffisante, cette dame mit en vente un lot d'arbres avec obligation de les abattre. Le roi Léopold II, toujours soucieux de l'embellissement de Bruxelles et de ses environs, fit acheter les arbres, mais la veuve Martha n'en démordit pas et exigea l'application de la clause d'abattage. Seule une procédure d'expropriation vint à bout de sa résistance.

En 1904, le parc fut ouvert au public. Il comportait alors une superficie de quatre hectares, portée progressivement à 20 hectares par de nouvelles acquisitions. Son aménagement fut confié à l'architecte paysagiste Edmond Galoppin et à Gaston Bertrand. Au fil du temps le parc s'enrichit de sculptures et de nouvelles installations. En 1914, on inaugura la plaine des Jeux et des Sports ; deux sociétés de tir à l'arc, "Sint Sebastiaan" et "Monplaisir" s'y installèrent respectivement en 1919 et 1921 ; le minigolf fut aménagé en 1954 par l'architecte paysagiste René Pechère. Le parc Josaphat a été classé par arrêté royal le 31 décembre 1974.

Référence source

visite sur le terrain 2010 et 2018

Numéro d'identification de la fiche : N/A

Ces fiches peuvent vous intéresser :


Autres fiches de la même catégorie :

Retour à la catégorie ,

 

Monumen

Le Vent – Parc Léopold – Oostende (Ostende)

Sculpture "Le Vent" (De Wind) représenté par une jeune fille tenant un drap au-dessus de la tête.

19 novembre 2018

7 vues au total, 2 vues aujourd'hui

 

Monumen

Le tireur à l’arc – Etterbeek

Sculpture de bronze, œuvre de Arthur Dupagne, placée en hauteur sur un socle fait de briques de shiste, représentant un jeune homme africain acroupi bandant son...

18 novembre 2018

14 vues au total, 1 vues aujourd'hui

 

Monumen

Afanes Hogareños – Les Soucis domestiques – Buenos Aires

Une statue des "Soucis domestiques", œuvre de Rik Wouters représentant sa femme Nel  orne la Plaza Bélgica dans le quartier Palermo à Buenos Aires depuis 1963.

6 novembre 2018

23 vues au total, 0 vues aujourd'hui

Vous devez être connecté pour contacter le rédacteur de la fiche. Inscrivez-vous en cliquant sur S'enregistrer