Bienvenue, visiteur ! [ S'enregistrer | ConnexionFlux RSS  | 

 

Sculpteur

HARZÉ Léopold

Informations :

  • Prénom: Léopold
  • Nationalité: belge
  • Activité: Sculpteur
  • Date et lieu de naissance et de décès: Né le 29 juillet 1831 à Liège et mort le 30 novembre 1893 à Liège.

Envoyer cette fiche par Email

HARZÉ Léopold
Fiche créée ou mise à jour par : le 25 mars 2023

Description:

Fils d’un marchand d’armes à feu, Léopold Harzé s’inspire de l’atmosphère du cœur de la ville de Liège où il a passé toute sa jeunesse, dès ses débuts de modeleur et de sculpteur. Fasciné par la vie et les mœurs locales, celui qui aida son père à la gravure et à la ciselure sur armes devient une sorte de « sculpteur dialectal », pour reprendre la formule de Joseph Philippe. Attirant le regard des passants, ses terres cuites animent les vitrines du magasin paternel (1858), avant d’être rapidement exposées à la Société d’Émulation (1859). Façonnant des personnages typiques et typés (botrèsses, cotîrèsses, etc.), il crée des scènes de la vie quotidienne, s’attarde aux anecdotes et rend des atmosphères.

Ayant suivi des cours à l’Académie des Beaux-Arts de Liège (1845), élève de Gérard Buckens puis de Guillaume Geefs, Léopold Harzé a puisé dans son don d’observation la matière de ses « petites » sculptures réalistes et a ainsi créé un genre bien particulier.

Capable de portraits réalistes (le marbre du géologue d’Omalius d’Halloy, ou le bronze du portrait de Dorine) et de sculptures en bois pour les églises (quelques Vierges et une Sainte Barbe en bois dans l’église de Grâce-Berleur), Harzé a surtout réalisé « Le Marché de Liège » (1859, œuvre en terre cuite), considéré comme sa pièce maîtresse, exemplative de son style et que l’on peut admirer au Musée de la Vie wallonne. On  y retrouve les caractéristiques chères à l’artiste : humour, réalisme, précision. Le souci du détail est tel que le rendu des visages renseigne sur le caractère des personnages.

Fixé à Bruxelles entre 1864 et 1882, il revient à Liège finir sa vie. C’est là que se trouve l’essentiel de sa collection, même si l’humour de ses scènes populaires a trouvé des admirateurs ailleurs en Europe.

Ce sculpteur avait la réputation de se promener avec de petites boulettes de terre glaise dans les poches et croquait les personnages intéressants qu’il rencontrait. Scènes de rue, de marché, de houillère, de carnaval ou scènes plus intimes sont les sujets de prédilection de l’artiste qui se spécialise dans la représentation de la vie populaire.

Complément

1888 : - Porteuse d'eau, sur les fontaines Montefiore-Bischoffsheim, à Liège.

- Dorine, buste fondu par la Compagnie des Bronzes.

Sources et liens externes

https://fr.wikipedia.org/wiki/L%C3%A9opold_Harz%C3%A9

http://connaitrelawallonie.wallonie.be/fr/wallons-marquants/dictionnaire/harze-leopold#.XESloWlCfIU

https://archive.org/details/loeuvredelhumori00mich/page/n3/mode/2up

BENEZIT E. Dictionnaire critique  et documentaire des peintres, sculpteurs, dessinateurs et graveurs. Nouvelle édition.  Librairie Gründ, 1976. 10 volumes, Tome5 p422.

PIRON Paul. Dictionnaire des artistes plasticiens de Belgique des XIXe et XXe siècles. Éditions Art in Belgium, Ohain-Lasne, 2003, 2 volumes, Tome1 p684.

VAN LENNEP Jacques (conception et coordination). La sculpture belge au 19ème siècle, exposition organisée par la Générale de banque, 5 octobre - 15 décembre 1990, Bruxelles 1990, 2 volumes, Tome2  p444-447.

ENGELEN Cor et MARX Mieke. Beeldhouwkunts in België vanaf 1830, Algemeen Rijksarchief, Studia 90, 2002, 3 volumes, Tome2, pp868-870.

Numéro d'identification de la fiche : 2935c44ae669c7bd

376 vues au total, 3 vues aujourd'hui

  

Autres fiches de la même catégorie :

Retour à la catégorie

 

Sculpteur

MICHIELS Jan

La sensibilité et le traitement de différents matériaux ont été appris dès le plus jeune âge dans l'atelier du père Gust Michiels, renforcé par une formation sc...

24 mars 2024

47 vues au total, 1 vues aujourd'hui

 

Sculpteur

MICHIELS August

Augustinus Luciaan Mauricius (August) Michiels est connu sous le prénom de August ou Gust. Dès le 6 octobre 1923, sa famille déménage de Sint-Amandsberg (Gand) ...

21 mars 2024

56 vues au total, 2 vues aujourd'hui

 

Sculpteur

DUJARDIN André

Élève de l’Académie de Roeselare où il passa sa jeunesse. Ce peintre et sculpteur vécut à Ostende.

17 mars 2024

101 vues au total, 1 vues aujourd'hui

Vous devez être connecté pour contacter le rédacteur de la fiche. Inscrivez-vous en cliquant sur S'enregistrer