Bienvenue, visiteur ! [ S'enregistrer | ConnexionFlux RSS  | 

 

Monumen

Monument à Gabrielle Petit – Tournai

Informations :

  • Sculpteur 1: DU BOIS Paul
  • Fondeur: FONDERIE NATIONALE DES BRONZES
  • Architecte: VAN NECK Joseph
  • Adresse ou lieu-dit: Place Clovis
  • Code postal (en Belgique): 7500
  • Localité: Tournai
  • Région: Région wallonne
  • Province: Hainaut
  • Pays: Belgique
  • Continent: Europe
  • Latitude: 50.6083588
  • Longitude: 3.3946749
  • Matériau: Bronze
  • Type d'oeuvre: Monuments aux grands hommes
  • Morphologie: groupe
  • Année: 1924
  • Titulaire(s) et droits sur les photos: CP coll. La Fonderie, Photos Micheline Casier (septembre 2020)

Envoyer cette fiche par Email

favoriteLoadingAjouter à ma sélection
Monument à Gabrielle Petit – Tournai
Monument à Gabrielle Petit - Tournai - Image1Monument à Gabrielle Petit - Tournai - Image2Monument à Gabrielle Petit - Tournai - Image3Monument à Gabrielle Petit - Tournai - Image4Monument à Gabrielle Petit - Tournai - Image5Monument à Gabrielle Petit - Tournai - Image6Monument à Gabrielle Petit - Tournai - Image7Monument à Gabrielle Petit - Tournai - Image8Monument à Gabrielle Petit - Tournai - Image9Monument à Gabrielle Petit - Tournai - Image10Monument à Gabrielle Petit - Tournai - Image11Monument à Gabrielle Petit - Tournai - Image12Monument à Gabrielle Petit - Tournai - Image13Monument à Gabrielle Petit - Tournai - Image14Monument à Gabrielle Petit - Tournai - Image15
Fiche créée ou mise à jour par : le 22 octobre 2020

Description:

Place Clovis, au pied de l’église Saint-Brice, monument en hommage à Gabrielle Petit dû au sculpteur Paul Du Bois avec l’aide de l’architecte Joseph Neck, 18 mai 1924.

Le bronze a été restauré par la firme Pyrallis en 2016.

Inscriptions

sur la base du piédestal
VOUS ALLEZ VOIR / COMMENT / UNE FEMME BELGE / SAIT MOURIR

GABRIELLE PETIT

sur les ailes latérales
à droite :
née à Tournay
le 20 février 1893

à gauche :
fusillée
le 1 avril 1916
On ne voit plus guère l’erreur factuelle du sculpteur qui avait gravé 1915 au lieu de 1916.

On retrouve aussi les armoiries de Tournai sur la partie avant et inférieure du monument.
D'une part, celui de la Belgique ; d'autre part, celui de la ville de Tournai.

sur la base signature du fondeur
FONDERIE NAT-LE DES BRONZES / ANC-NE FIRME J.PETERMANN / SAINT-GILLES - BRUXELLES

signature du sculpteur PAUL DU BOIS 1924

Description de l'objet

Gabrielle y est présentée revêtue d'une longue robe, rehaussée d'une cape posée sur les épaules. Les poings serrés, la bouche ouverte, comme pour prononcer un cri, des mots, la tête légèrement inclinée, une Victoire ailée porte un baiser sur le côté gauche du front de Gabrielle, en guise de soutien.
Alors que la figure ailée porte affectueusement les lèvres sur la tempe de Gabrielle, la main droite de celle-ci enveloppe, d'une part, la tête de la martyre, pendant que, d'autre part, le bras et la main gauches pointent vers le Ciel.

Historique

Gabrielle Petit naît le 20 février 1893 dans le quartier populaire du Luchet d'Antoing à Tournai, au sein d'une nombreuse fratrie.
Très vite, le climat familial se détériore. Gabrielle déménage, poursuivant sa scolarité à Mons puis, en 1902, à l'Orphelinat Sainte-Grtrude à Brugelette qu'elle quitte à 15 ans pour retrouver son père mais c'est un échec.
Gabrielle s'établit alors à Bruxelles et pour subvenir à ses besoins, accepte nombre de ces petits boulots qui lui forgent un caractère fort, résolu, énergique et audacieux.

Elle se fiance à Maurice Gobert, jeune sous-officier, avec qui elle vit un moment de tendresse bien trop court. Elle sait son fiancé blessé à Hofstade en août 1914. Elle décide de s'engager à la Croix-Rouge. Ce drame personnel et les exactions de l'ennemi poussent la jeune femme vers un combat dangereux mais qu'elle juge utile à son pays.
Son instruction; faite à Londres en juillet 1915, est suivie de son retrour en Belgique où lui est attribué un secteur entre Maubeuge et Ypres. Elle devient une espionne aux yeux de l'occupant. So nom de guerre : mademoiselle Legrand.

Ses missions sont multiples : recueillir tous les renseignements possibles sur les mouvements et l'importance des troupes avec indication des régiments, du nombre et de la composiion des trains qui vont et reviennenet du front...Elle doit aussi relever les batteries d'artillerie et les dépôts de munitions.

Divers rapports de mission ont été conservés et témoignent du sens de l'observation et de l'audace déployée par la jeune femme.
Pour être plus efficace et étoffer ses notes, elle construit un réseau à l'aide de patriotes partageant le même idéal. Un traître s'y glisse et la conduit à la mort.

Le 2 février 1916, la police allemande arrête Gabrielle Petit et l'enferme à la prison de Saint-Gilles. Le procès aura lieu dans la grande salle du Sénat où le procureur militaire, en raison de la gravité des faits, la condamne à mort.
Dans sa cellule, elle écrit à ses proches et à ses amis, faisant preuve d'un grand courage.
Le 1er avril, au petit matin, elle est menée au Tir National. Refusant le bandeau noir, elle clame "Vive la Belgique, vive le Roi" avant de tomber sous les balles.

Son attitude courageuse a marqué les esprits et le pays lui rend hommage. En mai 1919, ses funérailles nationales sont célébrées à l'église royale Sainte-Marie à Schaerbeek par le Cardinal Mercier en présence de la Reine Elisabeth. Le 18 mai 1924, la souveraine assiste à l'inauguration du monument conçu par le sculpteur Paul Du Bois. Tournai n'oubliera jamais Gabrielle, son enfant martyre.

source: Panneaux explicatifs près de la statue.

Référence source

Recherche sur le terrain 2020.

Numéro d'identification de la fiche : 7095f8efad83daf6

      

90 vues au total, 1 vues aujourd'hui

  

Ces fiches peuvent vous intéresser :


Autres fiches de la même catégorie :

Retour à la catégorie

 

Monumen

Monument à Francisco Ferrer – Avenue Franklin Roosevelt – Bruxe...

Statue due à Auguste Puttemans en hommage à Francisco Ferrer, à l'origine érigée le 5 novembre 1911 place du Samedi à Bruxelles.

24 novembre 2020

25 vues au total, 1 vues aujourd'hui

 

Monumen

Monument aux frères Van de Velde – Parc de la Citadelle – Gent (Gand)

Dans le parc de la Citadelle à Gand, un monument a été élevé en l’honneur des deux frères explorateurs Joseph et Lieven Van de Velde qui partirent au Congo dans...

20 novembre 2020

21 vues au total, 0 vues aujourd'hui

 

Monumen

Monument-fontaine des Comtes d’Egmont et de Hornes – Bruxelles

C’est le sculpteur Charles-Auguste Fraikin qui est chargé de la réalisation d’un monument relatant la mort tragique des Comtes d’Egmont et de Hornes. Fontain...

8 novembre 2020

568 vues au total, 0 vues aujourd'hui