Bienvenue, visiteur ! [ S'enregistrer | ConnexionFlux RSS  | 

 

Monumen

Monument – Fontaine Anspach – Bruxelles

Informations :

  • Architecte: JANLET Emile
  • Adresse ou lieu-dit: Quai aux Briques
  • Code postal (en Belgique): 1000
  • Localité: Bruxelles
  • Région: Région de Bruxelles-Capitale
  • Pays: Belgique
  • Continent: Europe
  • Latitude: 50.85359129378215
  • Longitude: 4.346846938133241
  • Matériau: Bronze
  • Type d'oeuvre: Monuments aux grands hommes, Fontaines et vasques
  • Morphologie: ensemble de site
  • Année: 1897
  • Titulaire(s) et droits sur les photos: carte postale coll.La Fonderie, photo Micheline Casier (juillet 2020)

Envoyer cette fiche par Email

favoriteLoadingAjouter à ma sélection
Monument – Fontaine Anspach – Bruxelles
Monument - Fontaine Anspach - Bruxelles - Image1
Fiche créée ou mise à jour par : le 4 août 2020

Description:

La Fontaine Anspach est un monument de style éclectique érigé en 1897 au centre de la place de Brouckère en hommage à Jules Anspach, bourgmestre de la ville de Bruxelles de 1863 à 1879 et promoteur des travaux de voûtement de la Senne et de la création des boulevards du Centre.

La fontaine se trouvait initialement au centre de la place de Brouckère, dans l’axe du boulevard Anspach mais elle a été démontée en 1973 à la suite des travaux de construction du métro de Bruxelles.
Elle a été remontée en 1981 au bout du plan d’eau qui occupe l’espace entre le Quai aux Briques et le Quai au Bois à brûler.

Description de l'objet

Le monument construit sous la direction de l'architecte Emile Janlet (1839-1918) comprend un obélisque en granit rouge de 20 m de haut autour duquel s'articulent de nombreuses figures dues aux sculpteurs Paul De Vigne, Julien Dillens, Godefroid Devreese, Pierre Braecke et Georges Houtstont.

Au pied de l'obélisque, la statue de la Magistrature communale porte des feuilles de chêne, symbole de force, un gouvernail entouré d'un serpent pour la Prudence, un hibou pour la Science et, à ses pieds, la balance de la Justice.

De l'autre côté du monument, l'allégorie de la Ville de Bruxelles couronnée par les remparts tient un cartel où figure le plan de la cité.
Entre ces deux œuvres de Julien Dillens, la Senne de Paul De Vigne, personnifiée par une jeune femme lovée sous la voûte, est surmontée du portrait en médaillon de Jules Anspach accompagné du coq, symbole de vigilance.

Au sommet de l'obélisque, la pointe en porphyre est dominée par le saint Michel terrassant le démon et ceinte par les tourelles des remparts de la ville, œuvre de Pierre Jean Braecke.

Des blasons commémorent l'existence des Serments des Arbalétriers, des Escrimeurs, des Arquebusiers et des Archers par Georges Houtstont.

Des mascarons, des dauphins cracheurs et différents animaux mythiques peuplent les bassins de la fontaine, dus à Godefroid Devreese et à Pierre Jean Braecke.

Historique

Le monument Anspach s'élève entre le Quai aux Briques et le Quai au Bois à Brûler au cœur des anciennes activités portuaires.
Les deux bassins dans lesquels baignent les différentes sculptures du monument, évoquent l'aspect des quais avant leur comblement en 1878.

Le monument avait été commandé pour la place de Brouckère où il fut inauguré le 22 août 1897. Suite à la construction de métro souterrain entre 1979 et 1981, il a été partiellement reconstruit à  son emplacement actuel sous une forme différente de celle d'origine.

Ce monument commémore l'œuvre du bourgmestre Jules Anspach (1864-1879) qui fut notamment l'instigateur du voûtement de la Senne et de la création des grands boulevards de la ville. Avant 1875, le réseau d'égouts ne suffisait pas à éliminer les eaux usées et une partie d'entre elles étaient alors déversées directement dans la Senne.

Le cours d'eau était devenu insalubre et les quartiers situés à proximité des canaux étaient régulièrement touchés par des épidémies.
Durant la seconde moitié du XIX siècle, suite à l'accroissement de la population et à la densité de l'habitat urbain, la problématique de l'hygiène atteignit son paroxysme.

En 1867, avec l'appui de Léopold II, Jules Anspach confia à l'architecte Léon Suys (1823-1887) le projet de voûtement de la Senne.

Le monument construit sous la direction de l'architecte Emile Janlet (1839-1918) comprend un obélisque en granit rouge autour duquel s'articulent de nombreuses figures dues aux sculpteurs Paul De Vigne, Julien Dillens, Godefroid Devreese, Pierre jean Bracke et Georges Houtstont.

Référence source

recherche sur le terrain

Bibliographie et liens

Promenades bruxelloises, Ville de Bruxelles, Cellule Patrimoine historique. 2005, Numéro 9

Numéro d'identification de la fiche : 3955f2573e98b8d3

Ces fiches peuvent vous intéresser :


Autres fiches de la même catégorie :

Retour à la catégorie ,

 

Monumen

Monument à Eugène Defacqz – Ath

Monument réalisé par Adolphe Fassin, avec l’architecte Charles Émile Janlet, inauguré le 26 septembre 1880. La statue a été fondue par la Compagnie des Bronzes....

27 août 2020

47 vues au total, 1 vues aujourd'hui

 

Monumen

Plaque commémorative Aristide Doorme – Oostende (Ostende)

Sur la Promenade Roi Baudouin à l’endroit dénommé "Drie Gapers", mémorial Aristide Doorme dû au sculpteur Émile Bulcke.

18 août 2020

54 vues au total, 0 vues aujourd'hui

 

Monumen

Monument au roi Léopold II – ensemble – Oostende (Ostende)

Le mémorial s’organise autour d’un socle monumental en pierre bleue ornée d’une couronne royale et de l’inscription "Ostende à son génial protecteur LÉOPOLD II"...

17 août 2020

76 vues au total, 0 vues aujourd'hui

Vous devez être connecté pour contacter le rédacteur de la fiche. Inscrivez-vous en cliquant sur S'enregistrer