Bienvenue, visiteur ! [ S'enregistrer | ConnexionFlux RSS  | 

 

architecte

CHAMBON Alban

Informations :

  • Prénom: Alban
  • Nationalité: franco-belge
  • Activité: Architecte
  • Date et lieu de naissance et de décès: Né à Varzy en France le 13 juin 1847 et mort à Bruxelles en février 1928.

Envoyer cette fiche par Email

favoriteLoadingAjouter à ma sélection
CHAMBON Alban
Fiche créée ou mise à jour par : le 18 juin 2019

Description:

Sa famille est d’origine italienne, mais installée en Bourgogne où il naît d’un père facteur des postes. Ses parents s’installent à Paris où il peut développer son talent artistique en recevant dès ses quinze ans une formation sur le tas auprès de firmes d’ornemanistes tout en suivant le soir des cours de dessin et en apprenant l’art du trait.

On le voit plus tard à Bruxelles dès 1868, attiré sans doute par son compatriote Georges Houtstont qui y avait ouvert un florissant atelier de décoration et de sculpture ornementale.

Il se marie en 1870 (Houtstont est témoin à son mariage) et ouvrira son propre atelier polymorphe de décoration, sculpture, plafonnage, carton pierre. Cet ambitieux ouvrier et “designer et dessinateur industriel” avant la lettre, décida en effet de faire fortune à Bruxelles. Il imaginait d’extravagants décors intérieurs pour des salles de spectacles, puis des hôtels particuliers pour des riches clients (Solvay, Otlet, Wielemans-Ceuppens, baron Nothomb, etc.). Il a aussi réalisé le socle original (aujourd’hui disparu) de La Porteuse d’eau à Saint-Gilles.

Son atelier compta jusqu’à 200 collaborateurs et il exportait son savoir-faire à Londres, Paris, et jusqu’à Budapest. Sa force était d’avoir, pour réaliser et vendre les décorations folles surgies de son imagination, de nombreux sculpteurs qui réalisaient non seulement des dessins à l’échelle 1/1, mais aussi des modèles en plâtre grandeur nature et des photos qu’il fut le premier à utiliser systématiquement.

Son style était éclectique, plein de références à l’Inde fantasmée (des figures de Ganesh l’éléphant ou de Vishnu), à l’univers mauresque et même au gothique, pour faire rêver, en jouant sur l’illusion et la féérie.

Ses réalisations les plus célèbres furent les théâtres. Comme l’Eden, près de l’actuelle colonne du Congrès et surtout, le théâtre de la Bourse qui pouvait accueillir 3 000 personnes (avec un tarif unique) venus voir les “féeries” et autres divertissements populaires de l’époque. On pouvait suivre le spectacle et manger et boire dans le jardin d’hiver, dans un décor totalement fou et surchargé, mais qui plaisait au grand public. Les directeurs de théâtre à l’étranger lui demandèrent de faire la même chose chez eux.

Alban Chambon s’il était très populaire, n’avait pas une grande réputation auprès de ses confrères qui voyaient en lui un architecte de seconde zone, “parfaite expression de l’éclectisme fin de siècle sans grande originalité comparé aux formes de l’Art Nouveau contemporain”, écrit l’auteur. Mais cet artiste eut pourtant une influence bien plus importante qu’on ne l’avait cru, jusqu’à pouvoir impressionner certains plasticiens et cinéastes contemporains sensibles à cette féerie kitsch.

Il fut initié dans la Franc-maçonnerie le 17 septembre 1873.

Complément

Quelques Réalisations encore visibles :

- 1893 : décoration de l'Hôtel Métropole, place de Brouckère, Bruxelles

- 1901 : Maison Les Chats, avenue Dailly 48, Schaerbeek

- 1902 : Maison-atelier de Géo Bernier, rue de la Réforme, 4 à Ixelles

- 1910-1918 : extension du Siège de la Caisse Générale d'Épargne et de Retraite. L'extension d'Alban Chambon se situe au numéro 46 de la rue du Fossé aux Loups, à l'angle de la rue d'Argent, Bruxelles

- 1910. Maison bourgeoise, rue Washington 37a, Ixelles

- Villa, Avenue Delleur 2-4, Watermael-Boitsfort

- Fontaine-Candélabre pour la porteuse d'eau à Saint-Gilles (disparue et modifiée)

Numéro d'identification de la fiche : 7365ca5bf3d1ca58

604 vues au total, 1 vues aujourd'hui

  

Autres fiches de la même catégorie :

Retour à la catégorie

 

architecte

COURTENS Antoine

Antoine Courtens est le plus jeune fils du peintre Frans Courtens. Diplômé architecte en 1924 suite à des études à l’Institut national des Beaux-Arts d’Anvers, ...

24 juin 2020

291 vues au total, 1 vues aujourd'hui

 

architecte

JANLET Emile

Émile Janlet est le fils de Félix Janlet, le « plafonneur architecte » avec qui il travaille jusqu'à la mort de ce dernier, en 1866. Il avait épousé à Bruxel...

30 mai 2020

211 vues au total, 0 vues aujourd'hui

 

architecte

BEYAERT Henri

Henri Beyaert se découvre une vocation pour l’architecture à l’âge de 19 ans, alors qu’il est employé de banque dans sa ville natale de Courtrai. Il abandonne a...

13 mai 2020

254 vues au total, 1 vues aujourd'hui

Vous devez être connecté pour contacter le rédacteur de la fiche. Inscrivez-vous en cliquant sur S'enregistrer