Bienvenue, visiteur ! [ S'enregistrer | ConnexionFlux RSS  | 

 

Monumen

Le Discobole – Jardin du Palais des Académies – Bruxelles

Informations :

  • Fondeur: COMPAGNIE DES BRONZES
  • Adresse ou lieu-dit: Rue Ducale 1
  • Code postal (en Belgique): 1000
  • Localité: Bruxelles
  • Région: Région de Bruxelles-Capitale
  • Pays: Belgique
  • Continent: Europe
  • Latitude: 50.84212574349579
  • Longitude: 4.36605514400253
  • Matériau: Bronze
  • Type d'oeuvre: Statues décoratives
  • Morphologie: statue
  • Année: 1867
  • Titulaire(s) et droits sur les photos: Photos Micheline Casier (février et avril 2018)

Envoyer cette fiche par Email

favoriteLoadingAjouter à ma sélection
Le Discobole – Jardin du Palais des Académies – Bruxelles
Le Discobole – Jardin du Palais des Académies – Bruxelles - Image1Le Discobole – Jardin du Palais des Académies – Bruxelles - Image2Le Discobole – Jardin du Palais des Académies – Bruxelles - Image3Le Discobole – Jardin du Palais des Académies – Bruxelles - Image4Le Discobole – Jardin du Palais des Académies – Bruxelles - Image5Le Discobole – Jardin du Palais des Académies – Bruxelles - Image6Le Discobole – Jardin du Palais des Académies – Bruxelles - Image7
Fiche créée ou mise à jour par : le 30 avril 2018

Description:

Le Discobole lançant le disque, oeuvre en bronze par Mathieu Kessels (1784-1836), sculpteur néerlandais.

C’est une réplique exécutée en 1867 de l’œuvre faite en 1824-25 pour le duc de Devonshire.

Inscriptions

COMP-IE ANONYME DES BRONZES
BRUXELLES

Historique

À l’origine, le Palais des Académies avait été construit, entre 1823 et 1825, à l’intention du prince d’Orange. Ce dernier y résidera jusqu’à l’indépendance de la Belgique en 1830.

L’architecte Charles Vander Straeten fut chargé de sa conception et s'inspira des théories du Français Jean-Nicolas-Louis Durand qui prônait l'emploi d'un style néoclassique très épuré. De fait, la symétrie rigoureuse, le relief peu accusé des articulations, le rythme régulier et la sage trichromie des matériaux concourent à faire du bâtiment un bel exemple de ce courant puriste. Après une mise sous séquestre de douze ans, l’édifice devient possession de l’État qui choisit de l’offrir, en 1853, au futur roi Léopold II. Il n’y habitera jamais.

On transforme l’édifice en 1862 pour héberger le Musée d’Art contemporain. Finalement, ce seront l’Académie royale des Sciences, des Lettres et des Beaux-Arts et l’Académie royale de Médecine qui s’y installeront en 1876. Le palais fut décoré et aménagé sous la houlette de Tilman-François Suys entre 1825 et 1828.

Le Palais des Académies est entouré d’un jardin orné de plusieurs sculptures.

Référence source

recherche sur le terrain 2018

Bibliographie et liens

http://balat.kikirpa.be/photo.php?path=M145245&objnr=20014939&nr=20

https://fr.wikipedia.org/wiki/Mathieu_Kessels

MEIRSSCHAUT Pol, Les sculptures de plein air à Bruxelles, Editions Emile Bruylant, imprimeur éditeur – 1900.

Numéro d'identification de la fiche : 8615ae58b821f87a

    

14 vues au total, 1 vues aujourd'hui

  

Ces fiches peuvent vous intéresser :


Autres fiches de la même catégorie :

Retour à la catégorie

Statue de Saint-Nicolas – Grand-Place de Bruxelles
 

Monumen

Statue de Saint-Nicolas – Grand-Place de Bruxelles

Statue de Saint-Nicolas remplaçant celle qui se trouvait dès le début du XVIIIe siècle au sommet du pignon de la Maison du Renard su...

2 décembre 2018

65 vues au total, 1 vues aujourd'hui

 

Monumen

El Segador – Le Faucheur – Buenos Aires

Statue du Faucheur due au sculpteur Constantin Meunier. La sculpture se trouve momentanément en restauration au MOA (Museo des Obras de Arte). Elle retrouve...

26 novembre 2018

31 vues au total, 1 vues aujourd'hui

 

Monumen

El Sembrador – Le Semeur – Buenos Aires

Statue du Semeur due au sculpteur Constantin Meunier sur la Plaza Rubén Darío, Avenida del Libertador à Buenos Aires.

26 novembre 2018

24 vues au total, 1 vues aujourd'hui

Vous devez être connecté pour contacter le rédacteur de la fiche. Inscrivez-vous en cliquant sur S'enregistrer