Bienvenue, visiteur ! [ S'enregistrer | ConnexionFlux RSS  | 

 

Monumen

Ophélie – parc – Tervueren

Informations :

  • Adresse ou lieu-dit: Devant le Palais des Colonies avenue des Palais (au bout de l’avenue de Tervueren)
  • Code postal (en Belgique): 3080
  • Localité: Tervueren
  • Région: Région flamande
  • Province: Brabant flamand
  • Pays: Belgique
  • Continent: Europe
  • Matériau: Fonte
  • Type d'oeuvre: Statues décoratives
  • Morphologie: statue
  • Année: 1897
  • Titulaire(s) et droits sur les photos: Photos Micheline Casier (novembre 2012)

Envoyer cette fiche par Email

favoriteLoadingAjouter à ma sélection
Ophélie – parc – Tervueren
Ophélie – parc – Tervueren - Image1Ophélie – parc – Tervueren - Image2Ophélie – parc – Tervueren - Image3Ophélie – parc – Tervueren - Image4Ophélie – parc – Tervueren - Image5Ophélie – parc – Tervueren - Image6Ophélie – parc – Tervueren - Image7Ophélie – parc – Tervueren - Image8Ophélie – parc – Tervueren - Image9Ophélie – parc – Tervueren - Image10Ophélie – parc – Tervueren - Image11
Fiche créée ou mise à jour par : le 29 octobre 2017

Description:

Statue représentant Ophélie d’après Hamlet de Shakespeare.

Cette sculpture (en marbre) avait été présentée au Salon de 1872 :

“Ce qui frappe tout d’abord dans cette statue, c’est un air d’étrangeté indéfinissable, quelque chose de fantasque et de bizarrement gracieux qui fait songer tout de suite à la folie…Elle se penche toute d’un côté, sans contre-poids, et comme en arrêt sur le pied gauche, au milieu d’un mouvement interrompu. Le bras s’avance du même côté ; le visage est légèrement contourné dans le même sens par le sourire maladif qui erre sur les lèvres, et les yeux, profondément enfoncés sous l’orbite, se retournent de l’autre côté avec une expression craintive, comme s’ils y étaient attirés par quelque vision surnaturelle. Oui, voilà bien la jeune fille folle du poète, charmante et égarée, souriante et funèbre, avec ses regards fixes, ses cheveux défaits, ses vêtements en désordre et ses mains pleines de fleurs.” Revue des Deux Mondes T.100, 1872

http://fr.wikisource.org/wiki/Le_Salon_de_1872/02

Référence source

recherche sur le terrain 2012
Numéro d'identification de la fiche : N/A

   

247 vues au total, 2 vues aujourd'hui

  

Ces fiches peuvent vous intéresser :


Autres fiches de la même catégorie :

Retour à la catégorie

 

Monumen

La Source – Parc de Mariemont – Morlanwelz

Aussi appelée "La déesse du Bocq",  la Source, œuvre de Jef Lambeaux, est une copie de la statue installée à l'hôtel de ville de Saint-Gilles.

14 novembre 2019

14 vues au total, 0 vues aujourd'hui

La déesse du Bocq – Hôtel de Ville de Saint-Gilles
 

Monumen

La déesse du Bocq – Hôtel de Ville de Saint-Gilles

La déesse, ou la nymphe du Bocq, est une sculpture de bronze de Jef Lambeaux installée dans la cour d’honneur de l’Hôtel de Vill...

12 novembre 2019

27 vues au total, 1 vues aujourd'hui

 

Monumen

Pleureuse – Monument funéraire famille Bal-Marien-Pierard – Cimetière – Jet...

Pleureuse en bronze pour le monument funéraire de la famille Bal-Marien-Pierard..

2 novembre 2019

27 vues au total, 1 vues aujourd'hui

Vous devez être connecté pour contacter le rédacteur de la fiche. Inscrivez-vous en cliquant sur S'enregistrer