Bienvenue, visiteur ! [ S'enregistrer | ConnexionFlux RSS  | 

 

Fondeur

VAN AERSCHODT (Bruxelles)

Informations :

  • Nationalité: belge
  • Activité: Fondeur

Envoyer cette fiche par Email

favoriteLoadingAjouter à ma sélection
VAN AERSCHODT (Bruxelles)
Fiche créée ou mise à jour par : le 1 avril 2018

Description:

VAN AERSCHODT

BRUXELLES
144 boulevard du Nord et avenue Mon Plaisir (Schaerbeek)
88 avenue Van Volxem à Forest (fonderies et ateliers, à partir de 1898)
328 avenue Van Volxem à Forest à  partir de 1900
5-7 Montagne aux Herbes Potagères (magasin, à partir de 1902)
Apparaît également au 24 boulevard Anspach et 43 rue Royale

Début des activités: la première mention de cette fonderie sur un monument public date de 1885. Néanmoins, la famille Van Aerschodt appartient à ce qu’il convient d’appeler une dynastie de fondeurs en bronze bien connus en Belgique.

Fin des activités: 1939.

Bronzes d’art, d’éclairage, d’ameublement et bronze monumental. Installations électriques et appareils d’éclairage.

Historique de la Famille Van Aerschodt.

Dès 1506, un certain Willem Van den Ghein s’installe à Malines comme fondeur de cloches. Il est originaire de Goorle, près de Tilburg, et devient l’ancêtre d’une dynastie de bronziers. De nombreux descendants de Willem seront actifs à Malines comme fondeurs de cloches et fondeurs de laiton.
Nous retrouvons ainsi en 1638 Peter IV Van den Ghein ou Van den Gheyn.
En 1665 décède Jan IV, le dernier fondeur de bronze Van den Gheyn actif à Malines.

En 1655, Andreas, le frère aîné de Jan IV s’installe à Tirlemont comme fondeur de cloches, puis déménage son entreprise à Louvain en 1727 à la suite d’une importante commande pour le carillon louvaniste. A son décès en 1730, son frère Peter VI Van den Gheyn continue l’entreprise avec sa veuve.
Son petit-fils Andreas Lodewijk (André Louis) Van den Gheyn travaille pendant 10 ans comme fondeur de cloches à Nivelles puis revient à Louvain en 1792. Il s’installe d’abord Tiensestraat 206 et en 1843 au n° 125 Naamsestraat.

Sa fille unique, Anne-Maximilienne épouse Thomas Van Aerchodt (Louvain 1769 – 1831).
Le dernier fondeur de cloches “Van Aerschodt” à la Naamsestraat était André Charles Louis Van Aerschodt qui décède à Louvain en 1897.

Alphonse (né en 1869 à Louvain) fils de Séverin Guillaume Van Aerschodt et petit-fils d’Andreas Lodewijck Van den Gheyn, fait des études d’ingénieur des mines et devient fondeur de cloches dans l’entreprise fondée par son père en 1850 au n° 35 rue Léopold. Séverin avait suivi des cours de sculpture à l’Académie de Louvain et à l’Académie des Beaux-Arts de Paris.

A la mort de Séverin en 1885, la direction de l’entreprise est reprise momentanément par Félicien Bachman. A partir de 1896, Alphonse Van Aerschodt signe les cloches de son nom.

Le jeune frère d’Alphonse, Félix (1870-1943) travailla dès ses 16 ans dans la fonderie de cloches de ses parents. Il suivit une formation de sculpteur auprès de Jef Lambeaux. C’est lui qui est à l’origine de la fonderie de statues en bronze à Bruxelles, à Saint-Gilles, rue de la Source et une autre à Borgerhout. Il fut aussi le co-fondateur de “The royal Bioscope”, avenue du Nord à Bruxelles. Il participa également à un commerce de fourrures et à un débit de boissons, “De Bodega”.

En 1895, on trouve la première mention de la firme “Van Aerschodt A. & F. fils, Boulevard du Nord 144 à Bruxelles”. Les ateliers étaient situés avenue Mon Plaisir n° 144 à Schaerbeek.

A partir de 1898, Félix se consacre à la fonderie de cloches de Louvain et Alphonse choisit de diriger la fonderie de bronze de Bruxelles, bronze d’art et appareils d’éclairage. Les ateliers sont transférés avenue Van Volxem n° 88 et en 1900 au numéro 328 de cette même rue à Forest. Alphonse installe ses salles d’exposition rue Montagne aux Herbes Potagères, en face des galeries Saint-Hubert en 1902 et dès 1910, il les transfère rue Royale n°43.
Il devient membre du comité organisateur de l’exposition universelle de Bruxelles de 1910 et de celle de Gand de 1913.

En 1914, Félix fuit avec sa famille la première guerre mondiale et s’installe en Angleterre.
Le gouvernement anglais lui confie la direction de la fabrique de munitions “Foundry & Munitions Works” située à Spitafields près de Londres dans les locaux du fondeur de cloches Robert Warner. Pendant ce temps, les installations de Louvain sont entièrement détruites par l’occupant, mais les moules des cloches et les cahiers techniques avaient préalablement été sauvés.

Après-guerre, la reconstruction de l’entreprise en 1920 permit de remettre la fabrication en route et de refaire des cloches et les carillons détruits par l’occupant.

En 1929, Marcel Michiels et Félix Van Aerschodt s’associent et Félix achète l’atelier “Leuvense metaalweken” sur le Dietse Vest n° 78 pour y transférer sa fonderie de cloches. Sa collaboration avec Marcel Michiels se termine pourtant en 1931.

De son côté, Félix Van Aerschodt continue à Bruxelles son travail traditionnel du bronze d’art jusqu’à la deuxième guerre mondiale. Il décède en 1943 à Veltem.

Complément

Quelques réalisations monumentales publiques en bronze

1885 : Franse Furie de G. Geefs, Anvers
1890 : Samson combattant le lion de J. Dupon, Anvers
1890 : le Dénicheur d’Aigles de Jef Lambeaux à Enghien
1893: Statue du Père Damien de C. Meunier, Leuven
1896: Hommage à Antoon Van Dyck de L. Mignon, Anvers

1896: réalisations monumentales pour le Jardin Botanique de Bruxelles:
- Le Vautour d’A. Crick
- Le Chrysanthème de F. Dekers
- La Nuit de E. Rombeaux (actuellement à Meise)
- Le Cygne de D. Weygers
1896 : Lutteurs de J. Lambeaux, Laeken
1909: L’Adolescence de J. Herbays, Ixelles

Sources et liens externes

http://tchorski.morkitu.org/14/vanaerschodt.htm

ENGELEN Cor et MARX Mieke.  Compagnie des Bronzes – Archiev in Beeld Algemeen rijksarchiev –Educatieve dienst catalogus 172 , 2002 , 404 p. - pp.139-143

MARNEFFE Françoise (coordination), "Fabrique d’Art. La Compagnie des Bronzes de Bruxelles " Les Cahiers de la Fonderie, n° 28-29), La Fonderie, Bruxelles, 2003.Réédition 2019. 204 p.

Numéro d'identification de la fiche : 795ac09c034d028

670 vues au total, 2 vues aujourd'hui

  

Ces fiches peuvent vous intéresser :


Autres fiches de la même catégorie :

Retour à la catégorie

 

Fondeur

TANTÔT FRÈRES

Les Ateliers TANTÔT FRÈRES Société anonyme. Rue de l’Orient 39, Etterbeek (adresse en 1950) Rue des Dominicains, Liège (adresse en 1947) Rue Osy 10, A...

11 septembre 2020

18 vues au total, 0 vues aujourd'hui

 

Fondeur/Négociant

FRANKEN & LEFÈVRE

Appellations successives : Ferronnerie d'art S.Franken Ultérieurement S.Franken & Lefèvre Et plus tard encore Ferronnerie d’art Victor Lefèvre Adres...

17 juillet 2020

97 vues au total, 0 vues aujourd'hui

 

Fondeur

VANDENBRANDE

VANDENBRANDE Schaerbeek 9 ancienne chaussée de Schaerbeek  (devenue chaussée de Haecht) 9 chaussée de Haecht (à partir de 1851) On ignore si le Vandenbr...

10 juillet 2020

120 vues au total, 0 vues aujourd'hui

Vous devez être connecté pour contacter le rédacteur de la fiche. Inscrivez-vous en cliquant sur S'enregistrer