Bienvenue, visiteur ! [ S'enregistrer | ConnexionFlux RSS  | 

 

Monumen

The Whirling Ear – L’oreille tourbillonnante – Bruxelles

Informations :

  • Adresse ou lieu-dit: Coudenberg, entre la place Royale et le Mont des Arts
  • Code postal (en Belgique): 1000
  • Localité: Bruxelles
  • Région: Région de Bruxelles-Capitale
  • Pays: Belgique
  • Continent: Europe
  • Latitude: 50.84314252565935
  • Longitude: 4.358053207397462
  • Matériau: Mixte
  • Type d'oeuvre: Statues décoratives, Fontaines et vasques
  • Morphologie: fontaine
  • Année: 1958 - 2000 (réinstallation)
  • Titulaire(s) et droits sur les photos: Benoit LF - 2020

Envoyer cette fiche par Email

The Whirling Ear – L’oreille tourbillonnante – Bruxelles
The Whirling Ear - L'oreille tourbillonnante - Bruxelles - Image1The Whirling Ear - L'oreille tourbillonnante - Bruxelles - Image2The Whirling Ear - L'oreille tourbillonnante - Bruxelles - Image3The Whirling Ear - L'oreille tourbillonnante - Bruxelles - Image4The Whirling Ear - L'oreille tourbillonnante - Bruxelles - Image5The Whirling Ear - L'oreille tourbillonnante - Bruxelles - Image6The Whirling Ear - L'oreille tourbillonnante - Bruxelles - Image7The Whirling Ear - L'oreille tourbillonnante - Bruxelles - Image8The Whirling Ear - L'oreille tourbillonnante - Bruxelles - Image9The Whirling Ear - L'oreille tourbillonnante - Bruxelles - Image10The Whirling Ear - L'oreille tourbillonnante - Bruxelles - Image11
Fiche créée ou mise à jour par : le 3 juin 2021

Description:

Sculpture mobile, œuvre du sculpteur américain Alexander Calder créée pour le pavillon des États-Unis de l’Exposition universelle de Bruxelles de 1958.

Inscriptions

Lors de la réinstallation en 2000, une plaque portant le titre et le nom du sculpteur avait été placée sur la rampe de pierre menant vers la place du musée. Elle a disparu depuis.

Description de l'objet

The Whirling Ear se compose de deux éléments creux : une base fixe en acier qui abrite la motorisation, et l'oreille mobile en aluminium. Ces deux éléments sont reliés par un axe constitué d'un tube métallique fixé au moteur qui assure la rotation de la partie supérieure. L'ensemble est peint en noir.

Lors de son installation durant l'Expo 58, la sculpture était placée dans un grand bassin au milieu de plusieurs dizaines de jets d'eau, devant le pavillon des États-Unis.

Elle est aujourd'hui installée dans le centre de Bruxelles sur un axe de promenade reliant le haut et le bas de la ville dans le quartier des musées. La margelle en granit de la pièce d'eau où elle est placée entourée de quelques jets d'eau, sert de banc de repos aux promeneurs.

Lors de la restauration qui a précédé la réinstallation, l'ensemble a du être décapé en profondeur et remis en peinture. Un nouvel axe en acier inoxydable a remplacé l'ancien en fer fortement corrodé. L'ancien moteur irrécupérable a également été remplacé.

Dimensions : 650 x 253 x 253

Historique

La sculpture mobile conçue par Alexander Calder (1898 - 1976) était destinée à occuper le plan d'eau placé devant le pavillon américain de l'exposition universelle de Bruxelles de 1958, plus connue sous l'appellation "Expo 58". Elle fait partie avec d'autres œuvres imaginées par l'artiste durant les années 1950 d'une évolution vers des réalisations aux dimensions monumentales.

Dans une note manuscrite accompagnant les premiers croquis, le sculpteur en fait la description :
"L'objet sculptural sera placé dans un bassin elliptique. Un ou deux jets d'eau feront se mouvoir la tête tournante qui sera noire et faite de deux feuilles avec un tube au milieu qui s'adaptera sans trop serrer sur une tige."

Il réalise une maquette de 27 cm de haut, en bois et fer blanc, qui une fois la proposition acceptée par les commanditaires, servira de modèle à l'atelier spécialisé en constructions métalliques chargé de d'exécuter la sculpture définitive agrandie 24 fois.

Calder abandonne l'idée de la mise en mouvement de la partie supérieure de la sculpture grâce à l'action de jets d'eau au profit d'une motorisation qui permet une rotation lente et régulière. La vitesse de rotation devait être de deux tours minutes, mais sera ensuite réduite à un seul par l'artiste.

L'exposition s'ouvre le 17 avril 1958 et accueillera trente cinq millions de visiteurs jusqu'à sa fermeture le 18 octobre de la même année. Alexander Calder s'y rend durant la première quinzaine de septembre.

Offerte par le gouvernement américain à la Belgique, la sculpture est ensuite abandonnée à la corrosion durant une dizaine d'années sur le site déserté du plateau du Heysel qui a accueilli l'exposition, immobile dans un bassin asséché.

En 1966, la direction des Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique propose au Ministère de la Culture de récupérer l’œuvre et de l'intégrer dans ses collections. Il faudra plusieurs années et de nombreuses démarches pour que ce transfert soit effectif.

En juillet 1968, la sculpture fortement dégradée est démontée et entreposée dans l'attente incertaine d'un emplacement adéquat. Alexander Calder mis au courant fait une proposition de rachat qui sera refusée.

Un Musée d'Art moderne est en projet depuis des années à Bruxelles. Sa construction débutera en 1878 pour s'achever en 1984, mais ce nouveau musée construit en sous-sol n'offre pas d'espace permettant d'accueillir la sculpture. On envisage de la placer sur un plan d'eau dans le jardin de sculptures prévu le long du Musée d'Art ancien, mais le jardin étroit à l'ombre de la masse imposante du bâtiment ne permet pas non plus sa mise en valeur. C'est finalement La Rivière d'Aristide Maillol qui occupera l'emplacement.

Il faudra attendre l'année 2000 pour qu'après une importante restauration, l'oreille à nouveau tourbillonnante soit enfin réinstallée à son emplacement actuel au cœur du quartier des Arts.

Référence source

Recherche sur le terrain 2020

Bibliographie et liens

Calder  The Whirling Ear - Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique  Editions Leeber Hossman 2020

Numéro d'identification de la fiche : 27560b65a9be719e

  

326 vues au total, 2 vues aujourd'hui

  

Ces fiches peuvent vous intéresser :


Autres fiches de la même catégorie :

Retour à la catégorie

 

Monumen

Pompe à bras – Markt – Tervuren

Pompe à bras en fonte installée sur le Markt, à côté de la Porte de la Warande. Devant la pompe se trouve un bassin d'eau en pierre dure pour recueillir et éva...

12 juin 2021

27 vues au total, 0 vues aujourd'hui

 

Monumen

Fontaine des Naïades – Forest

Bassin en pierre bleue avec 3 figures féminines dues au sculpteur Alfred Blondel (1926-).

31 mai 2021

46 vues au total, 1 vues aujourd'hui

 

Monumen

Monument-fontaine au capitaine Louis Crespel – Ixelles

Monument-fontaine en hommage au Capitaine Crespel (auteur inconnu).

27 mai 2021

48 vues au total, 0 vues aujourd'hui

Vous devez être connecté pour contacter le rédacteur de la fiche. Inscrivez-vous en cliquant sur S'enregistrer