Bienvenue, visiteur ! [ S'enregistrer | ConnexionFlux RSS  | 

 

Monumen

Centres fermés, rêves ouverts – Tervuren

Informations :

  • Adresse ou lieu-dit: Africa Museum, Chaussée de Louvain, 13
  • Code postal (en Belgique): 3080
  • Localité: Tervuren
  • Région: Région flamande
  • Province: Brabant flamand
  • Pays: Belgique
  • Continent: Europe
  • Latitude: 50.83060769095228
  • Longitude: 4.517183303833009
  • Matériau: fer forgé
  • Type d'oeuvre: Statues décoratives
  • Morphologie: groupe
  • Année: 2016
  • Titulaire(s) et droits sur les photos: Benoit LF - 2021

Envoyer cette fiche par Email

Centres fermés, rêves ouverts – Tervuren
Centres fermés, rêves ouverts - Tervuren - Image1Centres fermés, rêves ouverts - Tervuren - Image2Centres fermés, rêves ouverts - Tervuren - Image3Centres fermés, rêves ouverts - Tervuren - Image4Centres fermés, rêves ouverts - Tervuren - Image5Centres fermés, rêves ouverts - Tervuren - Image6Centres fermés, rêves ouverts - Tervuren - Image7Centres fermés, rêves ouverts - Tervuren - Image8Centres fermés, rêves ouverts - Tervuren - Image9Centres fermés, rêves ouverts - Tervuren - Image10Centres fermés, rêves ouverts - Tervuren - Image11Centres fermés, rêves ouverts - Tervuren - Image12
Fiche créée ou mise à jour par : le 14 novembre 2021

Description:

Installation du sculpteur Congolais Freddy Tsimba placée contre le mur de l’Africa Museum

Description de l'objet

L’œuvre représente huit corps plus grands que nature de femmes, hommes et enfants appuyés face au mur, bras levés et jambes écartées dans la position de personnes en train d’être fouillées.
L’absence de têtes rend les corps anonymes et accentue l’impression de leur impuissance et de leur soumission forcée.

Les sculptures sont constituées de cuillères forgées et soudées entre elles.

Historique

L’ancien musée colonial "du Congo belge"  dont la raison d’être depuis ses origines qui remontent à 1897 était de faire connaître la colonie à la population belge et de promouvoir ses produits auprès des investisseurs, tout en conservant et étudiant des collections scientifiques de plus en plus importantes avait peu évolué depuis la fin de la colonisation.

Le nouvel Africa Museum ouvert en 2018 après cinq années de rénovation a la volonté d’exposer une vision contemporaine et décolonisée de l’Afrique. L'appel à des artistes contemporains africains, leurs œuvres placée en regard des collections anciennes et leur interpretation de celles-ci sont l’un des éléments qui accompagnent ce travail de décolonisation.

Freddy Tsimba, né à Kinshasa en 1967 et formé à l’Académie des Beaux Arts de Kinshasa et auprès d’artisans forgerons, travaille principalement le bronze et le fer, utilisant des matériaux de récupération.
Artiste engagé, il utilise de préférence des matériaux qui ont vécu, des tôles qui ont été utilisées, des douilles de cartouches ramassées sur des sites de guerre, ou comme ici des cuillères symbolisant les besoins humains et la nourriture qui fait défaut à une grande part de l’humanité. Ses œuvres reflètent la violence et la souffrance humaine et expriment un message de paix.

L’installation de Tervuren est inspirée d'une expérience vécue en 2011.  Alors qu’il se rendait à Strasbourg pour y travailler à une œuvre faisant escale à Bruxelles, il y a été arrêté suite à la contestation de la validité de son visa et interné dix jours dans le  "centre fermé" de l'aéroport réservé aux étrangers en situation irrégulière sur le territoire belge, avant d’être rapatrié. Interdit de voyage durant une année par les autorités congolaises suite à cet incident, il conçoit une série de plusieurs dizaines de corps sous le titre " Centres fermés, rêves ouverts", destinés à être exposés dans différents pays. L’installation de Tervuren fait partie de ce projet et a été réalisée à l’occasion d’une résidence d’artiste de Freddy Tsimba à l’Africa Museum en 2016.

En 2020 -2021, l’Africa Museum a accueilli  dans ses murs l’exposition "Mabele eleki lola ! La terre, plus belle que le paradis"  de Freddy Tsimba

Une autre œuvre du sculpteur dans l’espace public « Au delà de l’espoir »  est installée en Région bruxelloise dans la commune d'Ixelles.

Référence source

recherche sur le terrain 2021

Texte explicatif sur la plaque fixée à côté de l'installation

Bibliographie et liens

site de Freddy Tsimba : https://www.freddytsimba.com/

site de l'Africa Museum : https://www.africamuseum.be/fr/discover/history_renovation

Numéro d'identification de la fiche : 527618ea57fc0cc6

   

302 vues au total, 1 vues aujourd'hui

  

Ces fiches peuvent vous intéresser :


Autres fiches de la même catégorie :

Retour à la catégorie

 

Monumen

Le Cheval de halage – Liège

Appelé aussi "le Cheval de halage et son conducteur" ou "Le Haleur", c'est une œuvre du sculpteur Jules Halkin en 1885.

1 octobre 2022

1307 vues au total, 2 vues aujourd'hui

 

Monumen

Gaulois domptant un cheval – Liège

Appelée aussi "Cheval dompté par l'homme", c'est une œuvre du sculpteur Alphonse de Tombay en 1885.

30 septembre 2022

1108 vues au total, 2 vues aujourd'hui

 

Monumen

Le Dompteur de taureau – Liège

Un homme nu à la musculature saillante, peut-être un esclave, tente de retenir un taureau  puissant. Groupe sculpté par Léon Mignon en 1880.

29 septembre 2022

1652 vues au total, 3 vues aujourd'hui

Vous devez être connecté pour contacter le rédacteur de la fiche. Inscrivez-vous en cliquant sur S'enregistrer