Bienvenue, visiteur ! [ S'enregistrer | ConnexionFlux RSS  | 

 

Monumen

Mémorial aux victimes des deux Guerres mondiales – Koekelberg

Informations :

  • Sculpteur 1: DE SOETE Pierre
  • Fondeur 1: VERBEYST
  • Adresse ou lieu-dit: Place Henri Vanhuffel (place communale de Koekelberg)
  • Code postal (en Belgique): 1081
  • Localité: Koekelberg
  • Région: Région de Bruxelles-Capitale
  • Pays: Belgique
  • Continent: Europe
  • Latitude: 50.86080753649037
  • Longitude: 4.331263303756715
  • Matériau: Bronze
  • Type d'oeuvre: Monument aux morts et commémoratifs
  • Morphologie: plaque
  • Année: 1923
  • Titulaire(s) et droits sur les photos: Benoit LF 2022

Envoyer cette fiche par Email

Mémorial aux victimes des deux Guerres mondiales – Koekelberg
Mémorial aux victimes des deux Guerres mondiales – Koekelberg - Image1Mémorial aux victimes des deux Guerres mondiales – Koekelberg - Image2Mémorial aux victimes des deux Guerres mondiales – Koekelberg - Image3Mémorial aux victimes des deux Guerres mondiales – Koekelberg - Image4Mémorial aux victimes des deux Guerres mondiales – Koekelberg - Image5Mémorial aux victimes des deux Guerres mondiales – Koekelberg - Image6Mémorial aux victimes des deux Guerres mondiales – Koekelberg - Image7Mémorial aux victimes des deux Guerres mondiales – Koekelberg - Image8Mémorial aux victimes des deux Guerres mondiales – Koekelberg - Image9Mémorial aux victimes des deux Guerres mondiales – Koekelberg - Image10Mémorial aux victimes des deux Guerres mondiales – Koekelberg - Image11Mémorial aux victimes des deux Guerres mondiales – Koekelberg - Image12Mémorial aux victimes des deux Guerres mondiales – Koekelberg - Image13
Fiche créée ou mise à jour par : le 7 mars 2022

Description:

Plaque de bronze placée sur la façade de la Maison communale en hommage aux habitants de Koekelberg victimes des combats.

Inscriptions

Sur la plaque de bronze principale :
LA COMMUNE DE KOEKELBERG A SES ENFANTS MORTS POUR LA PATRIE
1914
1918
P. de Soete
FONDERIE VERBEYST BRUXELLES

Au-dessus de la plaque, ajout de la traduction en néerlandais :
DE GEMEENTE KOEKELBERG AAN HAAR KINDEREN GESTORVEN VOOR HET VADERLAND

Plaques additionnelles :
1940
1945
sur la branche de laurier :
LES SOCIETES KOEKELBERGEOISES  AUX HEROS MORTS POUR LA PATRIE
DE KOEKELBERGSCHE MAATSCHAPPIJEN AAN DE HELDEN GESNEUVELDE VOOR HET VADERLAND

sur la branche de chêne :
F.NC.-N.S.B.
KOEKELBERG

Description de l'objet

Sur la partie centrale de la plaque principale, les noms des morts de la Première Guerre mondiale sont inscrits en cinq colonnes sous un lion au repos. Sur les côtés deux figures représentent la guerre et la douleur.

L’artiste commente son œuvre :
«  À gauche de la plaque, au dessus du chiffre 1914, la déclaration de guerre. Le tocsin sonne et annonce l’épouvantable nouvelle. Nos édifices sont bombardés et brûlent, le ciel est embrasé. Devant ces bouleversements et cet ouragan, l’homme jeune et calme, symbolisant la jeunesse belge, prête dans une attitude mystique, serment sur le glaive de défendre sa Patrie jusqu’à la mort. À droite, la femme représentant la Belgique, sous le symbole de la douleur, gardant dans la main gauche l’héritage que le héros a laissé avec tous les honneurs, après avoir sacrifié son sang. Le glaive est entouré de lauriers, symbole de la victoire. La femme a arraché quelques feuilles de ces lauriers et les laisse tomber sur les tables d’honneur où sont inscrits les noms des Koekelbergeois qui, par le sacrifice de leur vie, ont sauvé l’honneur et le prestige de leur pays. Dans la figure de la femme, tout pleure : la tête recourbée, les cheveux, la main, les draperies de la robe, tout donne l’impression de la douleur. Au milieu, le lion représentant la force et la paix de la Belgique. Après avoir accompli le devoir sacré, il se repose et sommeille. »
(cité dans : Koekelberg – Au fil du temps… Au cœur des rues… (page 57) par Didier Sutter)

De chaque côté, des plaques supplémentaires ont été ajoutées portant les noms des victimes de la Seconde Guerre mondiale.

Aux extrémités deux éléments de bronze doré, représentent du côté gauche une branche de laurier offerte par les sociétés de la commune, du côté droit une branche de chêne offerte par la fédération des anciens combattants.

Historique

Après l’armistice de 1918, la commune décide la réalisation d’un mémorial en bronze à apposer sur la façade de la Maison communale. Parmi les neuf projets reçus, celui de Pierre De Soete, statuaire installé dans la commune, est retenu en mars 1920.
L’artiste tarde à réaliser l’œuvre commandée. En mars 1921, il annonce qu’il invitera le conseil communal à examiner le projet dans un délai de quatre à six semaines. En août, restées sans nouvelles, les autorités communales somment Pierre De Soete, qui a été malade, de fournir le travail commandé. Une première visite d’atelier a finalement lieu le 31 octobre 1921, mais en décembre le gel détruit le modelage en terre alors prêt à être transposé en plâtre avant la coulée du bronze.  Après avoir pensé renoncer, le sculpteur décide de recommencer son œuvre, mais quelques mois plus tard, il annonce que la somme de six mille francs prévue sera insuffisante et qu’il en faudra dix mille. Il propose alors de réaliser un projet simplifié, mais la commune ayant accepté la somme, le mémorial conforme au projet initial et coulé en bronze est enfin achevé à la fin de l’année 1922.
L’inauguration du mémorial a lieu au lendemain de la fête nationale, le dimanche 22 juillet 1923 en présence du prince Léopold, futur Léopold III, accueilli par le bourgmestre Henri Vanhuffel, en souvenir duquel la place sera renommée quelques années plus tard.

Référence source

Recherche sur le terrain 2022

Bibliographie et liens

Didier Sutter. Koekelberg. Au fil du temps… Au cœur des rues… Éd. Drukker, Paris, 2012. 624 p. 

Numéro d'identification de la fiche : 19862239fa8e7dc6

    

101 vues au total, 1 vues aujourd'hui

  

Ces fiches peuvent vous intéresser :


Autres fiches de la même catégorie :

Retour à la catégorie

 

Monumen

Monument à Charles Simonet – Mons

Sur la place Charles Simonet, statue en hommage à Charles Simonet.

14 août 2022

7 vues au total, 0 vues aujourd'hui

 

Monumen

Plaque commémorative – Ancien collège des Jésuites – Mons

Plaque commémorative de la visite du révolutionnaire Georges Jacques Danton à Mons en février 1793.

13 août 2022

9 vues au total, 1 vues aujourd'hui

 

Monumen

Plaque commémorative – Frans-Jozef De Smet – Aalst (Alost)

Plaque commémorative  de Frans-Jozef De Smet, avocat et historien de la ville d'Alost, sur la façade de sa maison.

3 août 2022

18 vues au total, 0 vues aujourd'hui

Vous devez être connecté pour contacter le rédacteur de la fiche. Inscrivez-vous en cliquant sur S'enregistrer